Voyager en train avec son vélo: principales questions et réponses

Les CFF ont créé 40% de places supplémentaires pour les vélos, ce qui n’empêche pas toujours les embouteillages de vélos dans les transports publics aux périodes de forte affluence, comme au Saint-Gothard les veilles de jours fériés. Pourquoi réserver, quand et comment? L’essentiel en bref.

Début d’une galerie photos

Update du 6 septembre 2021, 9h00: les CFF réceptionnent la pétition des associations de cyclistes.

Plus de 50 000 personnes ont signé une pétition demandant plus d’espace pour les vélos dans les trains et la suppression de l’obligation de réservation. Quelle est la position des CFF à ce sujet?

Les CFF accordent une grande importance aux préoccupations des voyageurs qui souhaitent transporter leur vélo à bord des trains, sans complications. Marquée par la pandémie, l’année 2020 a connu un boom sans précédent en matière de transport de vélos. C’est réjouissant, mais les jours de forte fréquentation, il n’y a pas toujours eu suffisamment de place pour tous les vélos. Les CFF ont dû décevoir une partie de leur clientèle.

Pour 2021, les CFF ont élargi l’offre de places pour vélos et créé 4000 places réservables à court terme. Cela signifie que jusqu’à trois fois plus de places pour vélos sont disponibles sur les lignes les plus fréquentées. Comme cela ne suffit toujours pas pour les jours de forte affluence, l’obligation de réservation a dû être étendue. En effet, le renforcement des capacités pour les vélos prend du temps. L’obligation de réserver pendant les week-ends d’été favorise la fiabilité. Cet aspect est important pour de nombreuses personnes en déplacement. Sinon, de nombreux clientes et clients seront à nouveau déçus les jours de forte affluence.

Quelle suite les CFF donnent-ils aux demandes des associations de cyclistes?

Les CFF s’efforcent de créer encore plus d’espace pour les vélos dans leurs trains. En même temps, il ne faut pas oublier les autres voyageuses et voyageurs, qui ont également besoin d’espace supplémentaire dans les trains, par exemple pour les poussettes ou les bagages volumineux qui ne peuvent pas être rangés sous les sièges. Or, l’espace disponible n’en reste pas moins limité. Et les trains doivent non seulement fonctionner en trafic de loisirs, mais aussi comme trains-navettes, utilisés par les pendulaires, pendant la semaine. Tant que la demande de places pour vélos le week-end dépasse l’offre, l’obligation de réservation sur les trains IC est nécessaire.

Pourquoi les CFF ne peuvent-ils pas simplement créer des capacités supplémentaires, par exemple en ajoutant une ou plusieurs voitures les jours de pointe?

Les CFF ne peuvent pas ajouter de voitures supplémentaires indéfiniment. La longueur maximale d’un train est déterminée, entre autres, par la longueur des quais dans les gares. Les wagons fourgon, par exemple, ne peuvent être tractés aux vitesses requises. Ils ne peuvent donc que rarement être utilisés dans les trains-navettes, et il n’est pas possible de les atteler à des rames automotrices (duplex TGL, Giruno, ICN). Enfin, les temps d’arrêt parfois courts dans les gares ne sont pas suffisants pour charger et décharger un grand nombre de vélos dans un wagon prévu à cet effet.

Pourquoi dois-je réserver une place pour mon vélo?

La réservation obligatoire pour les vélos permet de mieux gérer les périodes de forte affluence. En effet, notamment les week-ends, les vélos peuvent ainsi être répartis de manière homogène entre les différents trains et à l’intérieur de chaque train. Par ailleurs, l’obligation de réservation contribue à la sécurité en maintenant les chemins de fuite dégagés.

Est-ce que les CFF prennent les besoins des cyclistes suffisamment au sérieux?

Les CFF prennent les besoins de leurs clientes et clients très au sérieux, qu’il s’agisse des cyclistes, des pendulaires, des familles ou des seniors. Mais concilier ces différents besoins n’est pas une mince affaire.

Quand dois-je réserver une place pour mon vélo?

  • Itinéraires au pied du Jura: tous les jours.
  • Itinéraires via le tunnel de base du Saint-Gothard: tous les jours.
  • Dans tous les trains InterCity, c’est-à-dire sur les cinq lignes IC1, IC3, IC6/61 et IC 8, du vendredi au dimanche entre mars et octobre.
  • Les vélos peuvent être transportés sans réservation sur les lignes régionales (trains R, S, RE) et dans les trains InterRegio (IR).
  • Trains internationaux: tous les jours.

Sachez que l’obligation de réservation pour les vélos n’est pas nouvelle. Sur la ligne du pied du Jura, dans les trains internationaux ainsi que sur les itinéraires via le tunnel de base du Saint-Gothard, la réservation pour les vélos est obligatoire depuis plusieurs années. Une réservation pour vélo coûte désormais 2 francs au lieu de 5 francs.

Début d’une galerie photos

Pour quels vélos dois-je réserver une place?

Les vélos pliables sont considérés comme des bagages à main et ne nécessitent ni titre de transport ni réservation. La page Transport de vélo dans le train récapitule les modalités de transport (gratuit ou payant) pour les véhicules à une, deux, trois ou quatre roues.

Quelles sont les alternatives au chargement des vélos par les voyageurs?

L’expédition de vélo permet d’enregistrer votre deux-roues comme bagage à main et de le récupérer à l’arrivée. Et si vous ne souhaitez pas emporter votre vélo en voyage, vous pouvez en louer un avec «Rent a bike». De plus amples informations sur cette offre sont disponibles sur la page Internet Voyager avec un vélo.

Voici comment effectuer une réservation et obtenir une place pour son vélo

  1. Pour voyager sereinement, il est recommandé de se renseigner sur les prévisions de capacités de votre train et, si nécessaire, d’en prendre un autre.
  2. Avant d’acheter un billet pour vélo, vérifiez si des réservations, et donc des emplacements, sont encore disponibles.
  3. La réservation peut être effectuée dans l’application Mobile CFF ou au guichet jusqu’à quelques minutes avant le départ. Vous pouvez également réserver par téléphone au 0848 44 66 88 jusqu’à cinq jours ouvrables avant le voyage. Il n’est pas possible d’effectuer une réservation aux distributeurs de billets. Pour les trains internationaux, attention: la réservation n’est possible qu’au guichet ou par téléphone pour certains trains EC.
  4. Dans de nombreux trains (p. ex. à destination de Coire ou de Brigue), il est possible de réserver jusqu’à cinq emplacements en même temps. Dans l’appli, vous pouvez faire un essai avec cinq places pour vérifier s’il reste des emplacements disponibles.
  5. La réservation indique dans quelle voiture se trouve l’emplacement. Vérifiez au préalable dans quel secteur se situe la voiture en consultant la composition du train dans l’horaire en ligne ou directement sur le quai. Au moment de monter dans le train, repérez le pictogramme vélo sur la porte de la voiture.
  6. Accrochez votre vélo au crochet ou rangez-le à l’emplacement prévu à cet effet et retirez les sacoches. Si la place réservée est occupée, le personnel d’accompagnement vous aidera.
  7. La compréhension et le respect mutuel rendent le voyage plus agréable pour tous.

Plus d’informations sur l’aide à la réservation et au transport des vélos en Suisse.

Pourquoi est-ce que les CFF n’aménagent pas les trains ou n’ajoutent pas plus de voitures en période de forte affluence?

Les CFF envisagent d’augmenter les capacités. Il n’est pas possible de supprimer des sièges individuels en cas de forte demande. En effet, ceux-ci sont nécessaires aux autres voyageurs et les CFF tiennent toujours compte des intérêts de l’ensemble de la clientèle. Les CFF ne peuvent pas non plus ajouter un nombre illimité de voitures, car la longueur maximale d’un train dépend de la longueur des quais en gare.

Certains trains offrent tout de même plus d’emplacements qu’avant: le nouvel IC 2000 propose de neuf à seize emplacements pour les vélos et le duplex TGL dispose de 24 emplacements, alors que l’ICN ne compte que six à douze places.

Comment faire lorsque mon emplacement pour vélo n’est finalement pas disponible malgré la réservation?

Si un train doit être inopinément remplacé ou raccourci, p. ex. en raison d’une défaillance technique, les emplacements pour vélo enregistrés dans le système de réservation ne correspondent pas toujours au nombre de places effectivement disponibles. Dans ces cas-là, le personnel d’accompagnement essaie de répartir au mieux les vélos dans le train.

À noter: pour des questions de sécurité, il peut arriver en période de forte affluence, y compris dans les trains sans obligation de réservation, que les vélos soient refusés, ce qui contraint les voyageurs à se rabattre sur d’autres liaisons si les emplacements pour vélo sont tous occupés dans le train.

Pourquoi n’est-il pas toujours possible de voyager dans la même voiture que son vélo?

Les places pour vélo sont réparties dans l’ensemble du train, en première classe comme en deuxième classe. Au moment de la réservation, il n’est pas possible de choisir la classe. Si un groupe réserve plusieurs places pour vélo, les vélos sont également répartis dans plusieurs voitures et peuvent ne pas être regroupés au même endroit.