Voyager en train avec son vélo: principales questions et réponses

Lors de week-ends ensoleillés ou les veilles de jours fériés, des « embouteillages de vélos » dans les transports publics peuvent se produire. Quelle est l’utilité des réservations pour vélos? Où sont-elles nécessaires? Comment procéder et quelles alternatives existent? L’essentiel en bref.

Temps de lecture: 7 minutes

2021 a été une année record en termes de ventes de cartes journalières et de passeports vélos. Compte tenu de l’importance de la demande, les CFF ont notablement renforcé les capacités destinées au transport de vélos en libre-service dans les trains et étendu l’obligation de réserver aux lignes IC.



Pourquoi dois-je réserver une place pour mon vélo?

La réservation obligatoire pour les vélos permet de mieux gérer les périodes de forte affluence. En effet, notamment les week-ends, les vélos peuvent ainsi être répartis de manière homogène entre les différents trains et à l’intérieur de chaque train. En outre, l’obligation de réserver contribue à la sécurité en permettant que les issues de secours soient dégagées. Tant que la demande de places pour vélos le week-end sera supérieure à l’offre, les CFF continueront donc à maintenir l’obligation de réservation pour vélos sur les lignes IC. Les CFF sont toutefois conscients que le système de réservation présente encore des lacunes et doit être amélioré.



Quand dois-je réserver une place pour mon vélo?

Le principe de base: si le symbole «Vélos: réservation obligatoire» apparaît dans l’horaire en ligne, il est obligatoire de réserver. Il convient de réserver des places pour les vélos sur de tels tronçons.

  • IC5 Rorschach-Zurich HB-Biel/Bienne-Lausanne/Genève-Aéroport et IC51 Bâle-Delémont-Biel/Bienne: tous les jours de mars à octobre.

  • IC2 Zurich-Lugano et IC21 Bâle SBB-Lugano: tous les jours de mars à octobre.

  • À bord de tous les trains InterCity, à savoir sur les sept lignes IC1, IC3, IC4, IC6/61 et IC 8/81, toujours du vendredi au dimanche et les jours de fêtes générales pendant la période du 21 mars au 31 octobre.

  • Trains internationaux: toute l’année, et tous les jours, également sur le tronçon parcouru en Suisse.

Les vélos peuvent être transportés sans réservation sur les lignes régionales (trains R, S, RE) et dans les trains InterRegio (IR).

Voyager en toute sécurité - à la gare, descends de ta monture!
La sécurité à la gare est une priorité, et tous les voyageurs ainsi que les passants doivent toujours se sentir à l'aise. C'est pourquoi il est interdit de circuler sur l'ensemble du site de la gare - c'est-à-dire sur les quais, les rampes, les escaliers, dans les halls, les passages et les passages souterrains - pour tous les types de véhicules, comme par exemple les vélos, les trottinettes et les skateboards. Cette interdiction ne s’applique pas aux fauteuils roulants.

Pour plus d'informations sur le règlement de la gare et la prévention des risques d'accident, cliquez ici.

Pour quels vélos dois-je réserver une place?

Les vélos pliables sont considérés comme des bagages à main et ne nécessitent ni titre de transport ni réservation. Le site Internet consacré au transport de vélos en train donne un aperçu concernant le transport payant ou non de véhicules à une, deux, trois ou quatre roues.



Quelles sont les alternatives au chargement des vélos par les voyageurs?

L’expédition de vélo permet d’enregistrer votre deux-roues comme bagage à main et de le récupérer à l’arrivée. Et si vous ne souhaitez pas emporter votre vélo en voyage, vous pouvez en louer un avec «Rent a bike». D’autres informations sur cette offre se trouvent sur le site Internet Voyager avec son vélo. (Link: Voyager à vélo:

Voici comment effectuer une réservation et obtenir une place pour son vélo

Source: CFF

Commet puis-je voir s’il y a encore des places libres dans les trains soumis à la réservation obligatoire?
Il n’est pas possible de réserver davantage de places pour vélos que celles disponibles dans une voiture donnée. Deux à cinq places pour vélos peuvent ainsi être réservées à bord de chaque train. S’il n’y a pas d’annonce indiquant que tout est réservé une fois le nombre de personnes saisi dans l’appli, sous la rubrique de réservation des places pour vélos, c’est qu’il y a encore de la place.

Pourquoi est-ce que les CFF n’aménagent pas les trains ou n’ajoutent pas plus de voitures en période de forte affluence?

Les CFF s’attendent à ce que la demande continue d’augmenter. C’est pourquoi ils développent progressivement leur offre, en dialogue avec les associations de cyclistes et les représentants du secteur. Cependant, la poursuite de l’extension des capacités pour les vélos prend du temps. D’ici à 2027, les CFF créeront plus de 400 places supplémentaires pour les vélos à bord de leurs trains grandes lignes en transformant les voitures de deux flottes.

Pour répondre à la forte demande des week-ends et des jours fériés, les CFF prévoient de faire intervenir du personnel de renfort à bord de plus de 1000 trains pour la saison cycliste 2022. Il aura une mission d’assistance lors du chargement et du déchargement des vélos dans les compartiments bagages. Cela permettra de transporter jusqu’à 20 vélos de plus par train. Les CFF envisagent également la transformation d’autres flottes. Ils tiennent compte de la demande croissante de places pour vélos lors de l’achat de nouveaux véhicules.

Il n’est toutefois pas possible de supprimer des sièges individuels en cas de forte demande. En effet, ceux-ci sont nécessaires aux autres voyageurs et les CFF tiennent toujours compte des intérêts de l’ensemble de la clientèle. Les CFF ne peuvent pas non plus ajouter des voitures aux trains à leur guise, car la longueur maximale d’une composition dépend de la longueur des quais en gare.

Début d’une galerie photos

Comment faire lorsque mon emplacement pour vélo n’est finalement pas disponible malgré la réservation?

Si un train doit être inopinément remplacé ou raccourci, p. ex. en raison d’une défaillance technique, les emplacements pour vélo enregistrés dans le système de réservation ne correspondent pas toujours au nombre de places effectivement disponibles. Dans ces cas-là, le personnel d’accompagnement essaie de répartir au mieux les vélos dans le train.

À noter: pour des questions de sécurité, il peut arriver en période de forte affluence, y compris dans les trains sans obligation de réservation, que des voyageuses et voyageurs avec vélos soient refusés, ce qui contraint ceux-ci à se rabattre sur d’autres liaisons si les emplacements pour vélo sont tous occupés dans le train.



Pourquoi n’est-il pas toujours possible de voyager dans la même voiture que son vélo?

Les places pour vélos sont réparties dans l’ensemble du train, en 1re classe comme en 2e classe. Au moment de la réservation, il n’est pas possible de choisir la classe. Si un groupe réserve plusieurs places pour vélo, les vélos sont également répartis dans plusieurs voitures et peuvent ne pas être regroupés au même endroit. Nous élaborons actuellement le nouveau système de réservation et avons remarqué que la clientèle souhaite fortement avoir la possibilité de choisir une place.

  • Pour la saison cycliste 2021, la demande a de nouveau augmenté malgré le mauvais temps: par rapport à l’année qui a précédé la crise du coronavirus, par exemple, 44% de cyclistes en plus ont emprunté les trains des CFF en direction du Tessin en 2021.

  • En 2021, il s’est vendu pour la première fois plus de 400 000 cartes journalières vélos. Cela correspond à une augmentation de 7% par rapport à l’année 2020, pendant laquelle la demande de cartes journalières vélos avait déjà progressé (15%).

  • La journée la plus chargée de l’année 2021 a été le dimanche 18 juin, avec au total 2537 réservations pour vélos à bord des trains InterCity nationaux.

  • Depuis l’extension de l’obligation de réservation sur le réseau IC en mars, 200 000 réservations ont été effectuées, dont 87% via l’application Mobile CFF.

  • Les CFF s’attendent à ce que la demande continue d’augmenter. C’est pourquoi ils développent progressivement leur offre, en dialogue avec les associations de cyclistes et les représentants du secteur. Cependant, la poursuite de l’extension des capacités pour les vélos prend du temps. De plus, les supports pour vélos des trains ICN, datant d’environ vingt ans, feront l’objet d’adaptations permettant d’y suspendre des vélos modernes, munis de roues d’une certaine grandeur et de pneus larges.