Comment les CFF produiront 30 gigawattheures d’énergie solaire

Les CFF s’engagent fortement dans le développement durable. Cela comprend aussi la production d’énergie solaire. L’entreprise a déjà installé des installations photovoltaïques sur plusieurs toits. C’est un succès: l’une de ces installations a même reçu le Prix Solaire Suisse.

Une centrale photovoltaïque sur le toit
Une centrale photovoltaïque sur le toit

L’énergie solaire fait parler d’elle, aux CFF aussi. L’objectif de l’entreprise est en effet de produire chaque année 30 gigawattheures de courant solaire sur les toits de leurs propres installations d’ici à 2030. Ces 30 gigawattheures pourraient alimenter environ 6700 ménages suisses moyens durant toute une année. L’objectif des CFF est ambitieux. Le mandat de produire de nouvelles énergies renouvelables a été confié par la Conseillère fédérale Doris Leuthard. Les CFF lui ont présenté à la fin 2017 le plan d’action qu’elle a demandé. Le temps de la mise en œuvre est venu, dans le cadre du programme partiel «Nouvelles énergies renouvelables» lancé dernièrement par les CFF. Certains projets photovoltaïques sont même déjà réalisés, par exemple le toit du centre d’entretien de CFF Cargo à Muttenz ou les installations placées sur les bâtiments de technique ferroviaire de Rotkreuz et Immensee.

Installation photovoltaïque primée à Muttenz

Le parvis du bâtiment de service actuel de CFF Cargo à Muttenz a été doté en 2016 d’une toiture et d’une façade composées de modules photovoltaïques semi-transparents conçus sur mesure et intégrés de manière optimale. Ces éléments laissent passer le jour, conférant une lumière agréable à la halle. Durant la journée, le personnel n’a pas besoin d’éclairage artificiel, ni dans la halle, ni dans les bureaux. L’installation photovoltaïque produit chaque année environ 86 900 kilowattheures de courant. Ce chiffre correspond à la consommation annuelle d’environ 20 ménages.

Le centre d’entretien peut consommer l’ensemble de cette énergie solaire en service interne. Cela ne signifie pas que l’installation puisse être déconnectée du réseau. En effet, elle ne couvre que 17% de la consommation de courant du centre d’entretien. L’installation photovoltaïque de Muttenz a remporté l’an dernier le Prix Solaire Suisse en raison de son caractère novateur. Le jury a considéré que ce projet de CFF Cargo est un exemple typique pour les différentes possibilités d’intégration des systèmes photovoltaïques aux bâtiments.

Centre d’entretien CFF Cargo à Muttenz

Autres installations en service

Au total, onze installations photovoltaïques sont en service. Au début 2018, les CFF ont équipé leurs bâtiments ferroviaires de Rotkreuz et Immensee d’installations photovoltaïques. Cette année, une nouvelle installation sera mise en service en gare de triage de Limmattal. En outre, les CFF envisagent la production d’énergie solaire sur d’autres toits, par exemple ceux des gares, des ateliers, des centres d’intervention, des usines électriques ou des quais.

Les CFF misent sur les installations photovoltaïques avant tout là où une grande partie du courant peut être directement consommée, sans réinjection dans le réseau public. À Immensee, par exemple, la part de consommation propre s’élève à environ 80%. Elle atteint même 100% à Rotkreuz ou au centre d’entretien de Muttenz.

L’intégration du potentiel que recèle le photovoltaïque contribue à l’objectif du programme d’économie d’énergie des CFF, qui est d’économiser chaque année 600 gigawattheures d’énergie jusqu’en 2025. Cela correspond à la consommation de courant annuelle de 150 000 ménages, soit tous les ménages du canton du Tessin.

Bâtiment ferroviaire d’Immensee
Bâtiment ferroviaire de Rotkreuz

Bâtiment ferroviaire d’Immensee

Bâtiment ferroviaire de Rotkreuz