Navigation

Servicelinks

Top part of the Navigation

Eclairage avec Antoine Da Trindade: «CEVA se trouve sur de bons rails»

Longtemps menacé par des oppositions, le chantier du CEVA, le tronçon ferroviaire qui reliera Genève Cornavin à Annemasse (F), avance.

Eclairage avec Antoine Da Trindade: «CEVA se trouve sur de bons rails»
Eclairage avec Antoine Da Trindade: «CEVA se trouve sur de bons rails»

Antoine Da Trindade, quel est l’état actuel du projet CEVA et des oppositions? 

Nous avons fait un grand pas en avant ces dernières semaines. L’OFT a rejeté deux oppositions pour le tunnel de Pinchat et cette décision n’a pas été attaquée au Tribunal administratif fédéral. Il s’agit des dernières oppositions qui menaçaient l’objectif de mise en service de l’infrastructure CEVA et de l’offre Léman Express dans son intégralité en décembre 2019. La dernière autorisation de construire qui concerne le tunnel de Champel devrait être délivrée d’ici à la fin de l’été. Aucune opposition n’ayant été reçue lors de la mise à l’enquête publique, la délivrance de la décision d’approbation des plans ne devrait pas être un problème. L’avancement global du projet CEVA a atteint maintenant les 92%.

Antoine Da Trindade

Cela veut-il donc dire que le Léman Express pourra circuler en décembre 2019?

L’objectif de mise en service à décembre 2019 est plus que jamais atteignable. Les travaux sont dans les délais. Il s’agit principalement des travaux d’équipements des 4 gares se situant sur le parcours, mais également de la mise en place de la technique ferroviaire sur les 10km du tracé restant à équiper. Ensuite viendra le temps des tests, une phase complexe en considération de l’aspect transfrontalier de la ligne, mais essentielle pour assurer une offre de qualité à nos clients. Toutes les équipes travaillant dans ce projet œuvrent pour une mise en service du Léman Express comme prévu au 15 décembre 2019.

La ligne CEVA sera-t-elle la seule à être desservie par le Léman Express?

De loin pas. La nouvelle ligne CEVA sera la colonne vertébrale de ce futur RER transfrontalier, mais le Léman Express se déploiera, au total, sur 230 km de lignes (CEVA=16 km) et dans plus de 40 gares (CEVA=5 gares) des cantons de Vaud, de Genève et de la Région Auvergne-Rhône-Alpes en France. Avec le Léman Express, il deviendra possible de se rendre de Coppet à Evian-les-Bains, Annecy ou encore St-Gervais, sans changer de train. La liaison Genève-Bellegarde est elle aussi intégrée au futur réseau.