Mon aventure de 48 heures à Berlin

Au moins une fois par mois, je m’octroie un week-end pour partir à la découverte d’une ville inconnue ou pour retourner dans une ville qui me plaît. C’est ce que j’appelle une «micro-aventure». Grâce à l’ÖBB Nightjet, je me rends à Berlin sans difficultés et commodément.

Mon aventure de 48 heures à Berlin
Mon aventure de 48 heures à Berlin

20h00: ma micro aventure-commence

Mon voyage commence à Zurich. Je m’installe dans ma confortable «chambre» avec douche et WC. Non, je ne suis pas dans un hôtel, je passe la nuit dans l’ÖBB NightJet à destination de Berlin. Le hasard veut que je sois seule cette nuit dans ce compartiment pourtant prévu pour deux personnes. J’ai ainsi fait d’intéressantes rencontres par le passé. Mais aujourd’hui, j’e profite de ce calme pour lire encore quelques pages de mon livre «Slow Travel: Die Kunst des Reisens» (Slow Travel: l’art de voyager) avant de me coucher. 
 

Im ÖBB Nightjet nach Berlin
Berlin Hauptbahnhof

8h00: arrivée à Berlin

Peu avant l’arrivée, l’agent de train apporte dans le compartiment le petit-déjeuner que j’ai choisi la veille au soir. Revigorée et bien reposée grâce au lit douillet du train de nuit, me voici au cœur de Berlin. N’étant pas une adepte du café servi à bord, je pars à la recherche d’un breuvage plus corsé, si possible en terrasse puisque la météo est parfaite. 

Mon choix se porte sur la péniche restaurant Van Loon. Il me suffit de prendre le bus M41 depuis la gare centrale jusqu’à Geibelstrasse. Quelque 300 mètres plus loin se trouve la péniche, entourée par la magnifique nature berlinoise. Je recommande également le café Coffein Centrale Kaffeerösterei & Café

Et aussi: la ligne M41 dessert entre autres la porte de Brandebourg et le Mémorial de l’Holocauste. Alors si vous souhaitez visiter ces endroits incontournables de la capitale, il vous suffit de vous descendre du bus.

Ankunft in Berlin am frühen Morgen
Van Loon Restaurantschiff

10h00: Berlin à bicyclette

Après ce délicieux café, je loue un vélo via l’appli Donkey Republic. Je longe la pittoresque rive Maybachufer jusqu’au Rummelsburgsee, un lac d’un bleu profond. Si vous continuez sur cette voie, vous arrivez au Görlitzerpark et à la piscine Badeschiff. Le parc permet d’échapper au tumulte de la ville et la piscine flottante, quelques mètres plus loin, de faire un saut dans l’eau froide de la Spree.

Ma prochaine destination: la baie de Rummelsburg. J’ai rendez-vous avec une amie pour déjeuner à la Hafenküche

Landwehr-Kanal
Badeschiff
Berlin lässt sich bestens auf zwei Rädern erkunden

12h00: déjeuner avec vue sur le lac 

Une fois à la Hafenküche, un restaurant très moderne au bord de l’eau, nous nous asseyons juste à côté de la cheminée. Non pas qu’il fasse froid, au contraire. Avec 34 degrés, nous sommes heureuses de prendre place dans la salle fraîche de la Hafenküche. Après un délicieux repas, nous dégustons notre café sur l’accueillante terrasse lounge du restaurant. 
 

Hafenküche
Fish & Chips

14h00: Holzmarkt, le bar au bord de l’eau

Avant d’être prises par la fatigue post-déjeuner, nous reprenons nos bicyclettes en direction du bar Holzmarkt. Nous longeons la Spree et l’East Side Gallery. Nous déposons ensuite simplement nos vélos dans une autre station Donkey Republic. 

Holzmarkt Pampa
An der Schillingbrücke

Le bar Holzmarkt Pampa est mon endroit préféré pour se reposer et profiter du soleil au bord de l’eau. Si vous ne trouvez pas de place, ce qui arrive souvent, poursuivez sur quelques mètres jusqu’à l’autre bar appelé «Gestrandet» près du pont Jannowitzbrücke. Mais nous avons de la chance et trouvons une petite place sympa. Le concept est très particulier et fou. L’endroit se veut une «utopie» pour «les gens de toutes les couleurs, un endroit pour toutes les idées, pour les licornes, les rêveries, les fantaisies et les chiens sans laisse». 

16h00: enregistrement à l’hôtel 25hours

Pour voir la Fernsehturm d’encore plus près, je me rends jusqu’à l’Alexanderplatz et prends une incontournable photo de la célèbre antenne. Puis cap sur le 25Hours Hotel. L’endroit se dit «éclectique comme la ville, sauvage comme la jungle». À n’en pas douter selon moi!

Si vous passez la nuit à l’hôtel, le toit-terrasse est un passage obligé. Une vue à couper le souffle sur la partie de la ville appelée City West et sur les arbres du zoo. Cette terrasse spectaculaire, qui donne sur trois côtés de l’édifice, est l’endroit idéal pour prendre un verre et apprécier l’atmosphère du jardin zoologique et de la jungle urbaine.
 

Aussicht von der Dachterrasse des 25hours Hotels
Photo: Stephan Lemke
Photo: Stephan Lemke

18h00: dîner

Berlin offre de nombreuses possibilités à qui souhaite savourer un dîner raffiné. Voici les restaurants que j’apprécie particulièrement:

  • Kimchi Princess
    Barbecue coréen servi à table dans une ambiance industrielle coréenne 
  • Chay Viet
    Petit restaurant simple à la décoration asiatique stylée, dirigé par des Vietnamiens et proposant une cuisine très inspirée de ce pay
  • Sage Restaurant €€
    Cuisine internationale créative et ambiance design dans cet ancien site industriel; prix raisonnables
  • Restaurant Volt €€
    Cuisine de saison et raffinée avec des produits régionaux 
  • Burgeramt
    Fast-food sympa avec parquet sombre, faïences, et burgers rustiques
  • Heimlich Treu €€€ (mon préféré) 
    Concept génial: l’entrée, le plat et le dessert sont servis en même temps 

20h00: savourer la fin de cette belle journée

Après une journée parfaite à Berlin, direction le Kulturdachgarten Klunkerkranich. Il faut s’accrocher pour trouver l’entrée, qui se trouve au cinquième étage du parking du centre commercial Neukölln Arcaden. Après trois quarts d’heure d’attente, nous atteignons une terrasse haute en couleur, baignée par un coucher de soleil des plus mémorables. 
 

Kulturdachgarten Klunkerkranich, Photo: Julian Nelke
Kulturdachgarten Klunkerkranich, Photo: Julian Nelke
Kulturdachgarten Klunkerkranich, Photo: Julian Nelke

23h00: prendre la température de la vie nocturne 

Le bar Neuköln Twinpigs serait le parfait point de départ pour s’immerger dans Berlin la nuit. Mais après cette longue journée, je m’en tiens à un seul verre. Pour ceux qui en ont le courage, voici les endroits à essayer: Kater Blau, Wilde Renate, Chalet, Sysiphos ou About Blank.

Le jour suivant, 10h00: réveil

Je commence mon dimanche sans me hâter. Reposée et de bonne humeur, je retourne sur le toit-terrasse de l’hôtel 25hours. L’opulent buffet du petit-déjeuner me tend les bras. Pour ceux qui vivent d’amour et d’air urbain, il est possible de s’installer sur la terrasse et de se régaler de la vue sur les singes qui badinent. Je parle des singes du zoo, bien entendu...

Pour ceux dont l’hôtel ne propose pas un tel petit-déjeuner, voici mes propositions pour le dimanche: la pâtisserie Bäckerei Patisserie Du Bonheur, juste à la station de métro Bernauer Strasse ou encore celle que l’on ne présente plus, la pâtisserie Spreegold

12h30: good bye Berlin

Je prends le RER pour me rendre du zoo à la gare centrale, où m’attend mon train pour le retour. Le sac à dos plein de nouveaux souvenirs et entièrement détendue, je passe la journée dans l’ICE qui m’amène directement à Olten. Il n’est certes pas aussi confortable que le train de nuit mais je dois dire qu’on y est servi comme dans un avion. Bière pression, café fumant ou menu savoureux, le restaurant de bord a tout pour plaire. Grâce à un bon livre et au wifi gratuit, le temps passe en un clin d’œil dans le compartiment à six. Je suis de retour chez moi 48 heures après le début de ma micro-aventure.
 

Bahnhof Zoo
Mit dem ICE geht's ohne Umsteigen zurück nach Olten.

Concours

Connaissez-vous l’offre internationale des CFF? Testez vos connaissances et, avec un peu de chance, gagnez l’un des magnifiques prix mis en jeu! Participer maintenant.