Les CFF poursuivent leur engagement contre le suicide ferroviaire

Cela fait plusieurs années que les CFF s’engagent dans la prévention des suicides ferroviaires. À l’avenir, la priorité sera accordée aux mesures ayant un lien direct avec l’exploitation ferroviaire.

Pour chacune et chacun d’entre nous, les suicides représentent des événements difficiles à comprendre, associés à une peine importante. Outre les proches, les suicides ferroviaires placent les collaborateurs CFF et parfois les passagers dans des situations très difficiles à vivre. C’est pourquoi les CFF ont décidé en 2013 d’être actifs en matière de suicides ferroviaires et de mettre en œuvre un plan de mesures. Cela s’est fait en coordination avec le plan d’action pour la prévention du suicide en Suisse de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP).

Sur mandat de l’OFSP, les CFF ont élaboré un dossier (lien) sur le thème du suicide ferroviaire. Il contient entre autres un bilan des activités de prévention effectuées à ce jour, une comparaison entre les mesures prises en Suisse et celles prises à l’étranger, ainsi que des recommandations émises en vue d’éviter si possible encore plus de suicides sur le réseau ferroviaire des CFF.

Interventions courageuses du personnel CFF

Outre l’échange d’informations avec les autorités et les organisations concernées, le choix d’une certaine retenue dans l’information relative aux suicides ferroviaires, la construction de clôtures ou de barrières, la formation et la sensibilisation du personnel à ce sujet ont également fait leurs preuves. Des interventions courageuses de collaboratrices et collaborateurs des CFF aux abords des gares et des voies ont permis à plus d’une reprise d’éviter des suicides et contribué à sauver des vies.

Même s’il faut un temps assez long afin de pouvoir évaluer de façon définitive les effets de ces mesures, les expériences que nous avons faites avec celles-ci vont dans la bonne direction. C’est pourquoi les CFF poursuivront leurs efforts de prévention. À l’avenir, la priorité sera accordée aux mesures ayant un lien direct avec l’exploitation ferroviaire:

  • Intégration des mesures de prévention des suicides dans les projets et plans de construction des CFF.

  • Entretien du réseau de contacts avec des partenaires et organisations choisis pour la sensibilisation et le soutien réciproque.

  • Exploitation d’un service de coordination interne aux CFF pour répondre aux questions liées à la prévention des suicides.

Les CFF entendent continuer d’assumer leur responsabilité au sein de notre société et jouer un rôle actif dans la prévention du suicide. En qualité d’entreprise de transport, toutefois, ils ne peuvent pas répondre seuls à toutes les attentes. C’est pourquoi il apparaît évident que la collaboration en matière de prévention du suicide soit aussi étendue que possible. Le plan d’action pour la prévention du suicide en Suisse de l’OFSP offre une base idéale à cet effet. Les CFF continueront de l’appuyer.