Carnaval: la «cinquième saison» approche à grands pas!

Le 28 février, la «période endiablée» va débuter à Lucerne tandis que Bâle vivra dès le 11 mars les «trois plus belles journées de l’année». C’est le carnaval!

Empruntez les transports publics pour aller au Carnaval
Empruntez les transports publics pour aller au Carnaval

Pour les carnavaliers, les préparatifs commencent bien à l’avance. J’ai eu l’occasion de suivre un groupe de guggen lucernois pendant la préparation des masques, et j’ai pu participer aux travaux.

Daniel, membre du groupe «Die Zäche Chöge» (les durs à cuire) me reçoit dans une vieille grange de ferme humide, le local de bricolage de son groupe de guggen. Après une brève introduction dans le monde des masques de carnaval, nous nous mettons au travail, la musique à plein tube. 

Tout d’abord, j’apprends qu’il existe différentes manières de fabriquer les masques: ils sont faits soit à la colle d’amidon, soit en latex. Le carnaval de Lucerne accepte toutes les formes, aucune limite n’est imposée à la créativité. Tant mieux!

Du latex liquide est versé dans le moule.
Des morceaux sont découpés dans de la toile de jute.
Les morceaux de jute viennent renforcer le masque en latex.
Après séchage, le masque est sorti du moule.
Il ne manque plus que les couleurs, les yeux et les cheveux.
Et voici le masque une fois terminé. Il fiche la frousse, non?

Du latex liquide est versé dans le moule.

Des morceaux sont découpés dans de la toile de jute.

Les morceaux de jute viennent renforcer le masque en latex.

Après séchage, le masque est sorti du moule.

Il ne manque plus que les couleurs, les yeux et les cheveux.

Et voici le masque une fois terminé. Il fiche la frousse, non?

Comme le veut la tradition, la guggen «Die Zäche Chöge Lozärn» fait ses masques elle-même. Jusqu’à présent, elle les a toujours fabriqués à la colle d’amidon. Mais cette année est particulière, car le groupe fête ses 20 ans d’existence. C’est pourquoi il a choisi un thème très spécial, qui reste bien sûr secret jusqu’au carnaval, et fabrique ses masques pour la première fois selon deux procédés différents. Certains masques seront faits à la colle d’amidon, d’autres en latex. 

Je suis dans le groupe «latex» et je dois verser la gomme liquide dans un moule, la répartir, éponger avec de la ouate et laisser sécher. Reverser, éponger, laisser sécher. La dernière couche est renforcée avec des morceaux de jute. Je suis toute collante, mais le travail est très sympa. 

Après quelques jours, le latex a séché et durci. Nous découpons des trous pour les yeux et y collons de la fourrure. Puis le masque est peint au pistolet (Airbrush). Si la créativité est sans limite, il faut cependant travailler avec précision. C’est pourquoi je préfère laisser cette étape aux pros. En tout dernier, nous fixons les yeux en verre. 

La fabrication d’un tel masque demande beaucoup de travail et dure environ 20 heures. «Le carnaval, ce n’est pas simplement une coutume, c’est notre passe-temps, notre passion» me confie Daniel. «Certains de nos membres construisent en plus un char de carnaval, et de nombreuses répétitions sont nécessaires pour l’apprentissage du répertoire». 

J’ai pris beaucoup de plaisir à découvrir les activités créatives des carnavaliers et à participer à la création d’un masque. Je suis impatiente de voir tous les masques et costumes bariolés au carnaval!

Carneval de Bâle © Noel Reynolds
Morgenstraich Bâle

Et vous? Ressentez-vous déjà la fièvre du carnaval? Que vous choisissiez Lucerne ou Bâle: savourez la folle ambiance haute en couleur jusqu’au bout de la nuit! Rendez-vous au carnaval, puis rentrez chez vous sans stress avec les transports publics.

Avec les transports publics au carnaval de Lucerne

Laissez-vous emmener au cœur du carnaval, jusqu’au bout de la nuit. De nombreux trains, bus, cars, «Nachtstern» et bateaux spéciaux sont mis en circulation.

Nous proposons des hôtels à Bâle et Lucerne à ceux qui désirent passer plusieurs jours dans la joyeuse ambiance du carnaval. Il est recommandé de réserver suffisamment tôt.

Avec les transports publics au carnaval de Bâle

Les CFF proposent de nombreux trains spéciaux pour que tous les fans de carnaval puissent se rendre au «Chienbäse» à Liestal et assister au «Morgenstraich».

Nous proposons des hôtels à Bâle et Lucerne à ceux qui désirent passer plusieurs jours dans la joyeuse ambiance du carnaval. Il est recommandé de réserver suffisamment tôt.

Photo de couverture: Copyright Luzern Tourismus.