PRODES EA 2035: des liaisons meilleures et plus nombreuses

En Suisse, l’histoire des transports publics est un succès qui doit se poursuivre avec l’étape d’aménagement PRODES 2035, qui fait l’objet d’un débat au Parlement. Voici l’essentiel en bref.

PRODES EA 2035: des liaisons meilleures et plus nombreuses
PRODES EA 2035: des liaisons meilleures et plus nombreuses

1. En 2040, près de deux millions de personnes voyageront chaque jour avec les CFF

Dans ses «Perspectives d’évolution du transport 2040», la Confédération table sur une augmentation de la demande de 51% en trafic voyageurs et de 45% en trafic marchandises d’ici à 2040 (base 2010). Si, en 2016, les CFF ont transporté quotidiennement 1 250 000 personnes, ce seront près de deux millions de voyageurs qui devront être pris en charge en 2040.

2. Le point de vue du message du Conseil fédéral est le bon

Pour façonner la mobilité de demain, la Confédération et les CFF entendent aménager l’offre et l’infrastructure de manière durable et orientée clientèle dans le cadre de l’étape d’aménagement (EA) PRODES 2035. À la fin octobre 2018, le Conseil fédéral a remis le message correspondant au Parlement. Celui-ci prévoit des mesures chiffrées à 11,9 milliards de francs. De nombreux objectifs en matière d’offre soumis par les cantons, la branche du trafic marchandises et les CFF pourront ainsi être réalisés. Lors de sa session de printemps, le Conseil des États statuera sur PRODES EA 2046, puis le dossier passera au Conseil national.

3. Les CFF entendent introduire la cadence semi-horaire à l’échelon de la Suisse

La cadence horaire est aujourd’hui la fréquence de base en trafic grandes lignes. Les cadences semi-horaires résultent de cadences horaires superposées, par exemple entre les IC 1 et 8 entre Zurich et Winterthour. En 2035, toutes les grandes lignes connaîtront en principe une cadence semi-horaire. La Suisse devient ainsi un réseau RER géant.

4. Cadence au quart d’heure en trafic grandes lignes: le prochain pas de géant dans le domaine des transports publics suisses

Les CFF introduiront la cadence au quart d’heure sur les lignes fortement sollicitées, par exemple Genève–Lausanne, Berne–Zurich, Zurich–Winterthour et Lucerne–Zurich. Aujourd’hui, seuls les RER et certains trains grandes lignes circulent aux heures de pointe à une cadence proche du quart d’heure.

5. Le fret ferroviaire sera plus rapide et les restrictions y afférentes seront abolies

Le projet repose sur un nouveau réseau express et des améliorations du réseau standard. Les trains de marchandises express circuleront à l’avenir sans arrêt. Sur l’axe est-ouest, une cadence semi-horaire sera appliquée au trafic marchandises. Les restrictions posées au fret ferroviaire pendant les heures de pointe du trafic voyageurs seront pour ainsi dire abolies. Toutes ces mesures correspondent aux exigences du trafic par wagons complets et concourent à la desserte sur l’ensemble du territoire, en particulier sur l’axe est-ouest, fortement encombré.

6. Les travaux commenceront au milieu de la prochaine décennie

Dès que le Parlement aura décidé quels projets seront inclus dans l’étape d’aménagement PRODES 2035 et quelle dotation financière sera allouée à cet effet, les CFF et les autres chemins de fer pourront démarrer les projets de construction. Étant donné que chaque projet fera ensuite l’objet d’une procédure d’approbation des plans (PAP) avec mise à l’enquête publique, les premiers coups de pioche ne seront pas donnés avant le milieu de la prochaine décennie.

7. Des améliorations avant 2035 déjà

Mais la clientèle n’aura pas besoin d’attendre jusqu’en 2035 pour profiter d’une amélioration de l’offre. Ces prochaines années déjà, les clients des trafics régional et grandes lignes profiteront de liaisons meilleures et plus nombreuses. Avec l’ouverture du tunnel de base du Ceneri en 2020, les temps de parcours sur l’axe nord-sud seront réduits, et les liaisons entre les centres de Bellinzone, Locarno et Lugano seront nettement améliorées. Avant 2035, la cadence semi-horaire sera introduite sur la ligne Berne–Lucerne, et quatre IC circuleront en continu chaque heure entre Genève et Lausanne. De plus, de nombreuses gares seront aménagées et étendues, et le matériel roulant sera renouvelé. Cela renforcera le confort pour nos clientes et clients.