En route à bord de la salle de classe roulante

Chaque année, le Train école et découverte CFF emmène 18 000 jeunes de toute la Suisse dans un voyage de formation unique en son genre. Ce train transformé, qui fait halte chaque année dans trente localités de Suisse, se consacre au thème de la responsabilité.

En route à bord de la salle de classe roulante
En route à bord de la salle de classe roulante

De nombreux écoliers visitant le Train école et découverte pour la première fois sont étonnés: la composition ne ressemble pas du tout à un train CFF habituel. On y trouve par exemple un compartiment consacré à l’énergie. Le visiteur y branche un câble en fonction des questions d’un quiz. Un autre compartiment aborde la thématique de la mobilité de demain. Dans un local à l’éclairage sombre au néon, on demande aux jeunes ce qu’ils jugent le plus important: «humain ou robot?», «ville ou campagne?». 

Si toutes les fiches sont branchées correctement, une lumière s’allume. Un peu comme dans un jeu télévisé.
C’est presque de la science-fiction, mais pour de vrai: le compartiment consacré à la mobilité de demain.

Si toutes les fiches sont branchées correctement, une lumière s’allume. Un peu comme dans un jeu télévisé.

C’est presque de la science-fiction, mais pour de vrai: le compartiment consacré à la mobilité de demain.

 

Un voyage de deux heures à travers le monde professionnel et l’avenir

La salle de classe roulante s’adresse aux écoliers âgés de 11 à 16 ans. Elle est très appréciée: chaque année, 18 000 jeunes visitent le Train école et découverte sur trente sites. Ils obtiennent ainsi un aperçu de l’avenir, des professions qu’ils pourraient exercer dans les domaines de la technologie ou du développement durable. Et apprennent aussi à mieux se connaître. 

Découvrir de nouveaux mondes, d’un compartiment à l’autre

Les élèves visitent les compartiments du train de façon autonome. Avec des animateurs formés à la pédagogie, ils élaborent des contenus ludiques sur des thèmes tels que la sécurité, la consommation d’énergie respectueuse de l’environnement, la mobilité et le choix d’une profession. 


 

 

Connaître l’empreinte de sa propre consommation d’énergie.
Un coin cinéma futuriste se trouve dans cet espace aux allures de tunnel. Il permet d’avoir un aperçu des projets importants en cours, expliqués par des jeunes pour les jeunes.

Connaître l’empreinte de sa propre consommation d’énergie.

Un coin cinéma futuriste se trouve dans cet espace aux allures de tunnel. Il permet d’avoir un aperçu des projets importants en cours, expliqués par des jeunes pour les jeunes.

L’un des espaces favoris des jeunes visiteurs est le compartiment «Pop-corn»: au moyen de pédales actionnées à la main, les jeunes y produisent du courant et font fonctionner ensemble un ventilateur, une radio et un four à micro-ondes d’où jaillit du pop-corn. «Nous accordons une grande importance à l’aspect divertissant. L’approche surprendre, mobiliser, apprendre, jouer suscite partout l’enthousiasme et fait de ce programme une expérience de formation unique en son genre dans toute la Suisse», explique Olivier Matter, chef de projet général Écoles CFF. La responsabilité est le message-clé que le Train école et découverte doit véhiculer, complète-t-il. Selon lui, les jeunes sont l’avenir. Ils doivent donc être incités à le façonner activement.  

 

Transpirer ensemble et produire du pop-corn: le compartiment consacré à l’énergie
L’élimination des déchets commence sur les quais et se poursuit à bord des trains, afin que chacune et chacun puisse voyager agréablement.

Transpirer ensemble et produire du pop-corn: le compartiment consacré à l’énergie

L’élimination des déchets commence sur les quais et se poursuit à bord des trains, afin que chacune et chacun puisse voyager agréablement.

Un échange interactif 

À la fin, il y a toujours un quiz qui permet à la classe de gagner un prix. Tout ce qui a été vu pendant la visite, d’une durée de deux heures, est ainsi repassé en revue. La plupart des classes gagnent. Au quiz bien sûr, mais aussi en termes de connaissances.