Bon résultat 2018 malgré une année exigeante côté exploitation

Le résultat du groupe (+568 millions de francs) est satisfaisant. Le bénéfice est intégralement réinjecté dans le système ferroviaire. Le bon résultat obtenu permet aux CFF d’améliorer encore le rapport prix-prestation pour leurs clients et de continuer à investir dans le service et la qualité.

En 2018, les CFF ont transporté chaque jour 1,25 million de passagers dans quelque 9000 trains de voyageurs sur le réseau ferroviaire et dans les gares. La satisfaction de la clientèle a progressé en trafic voyageurs et en trafic marchandises par rapport à l’exercice précédent. Elle est restée stable dans le secteur immobilier. 

L’année écoulée a été exigeante du point de vue de l’exploitation. La ponctualité clientèle a légèrement reculé: 90,1% des voyageurs sont arrivés à l’heure et 97,0% ont obtenu leur correspondance. La ponctualité n’a pas donné satisfaction en Suisse romande et au Tessin, ni au 4e trimestre sur des lignes très sollicitées comme Berne–Zurich. Ces résultats médiocres ont suscité beaucoup d’attention en Suisse, notamment avec le site Internet www.pünktlichkeit.ch qui propose un aperçu détaillé de la ponctualité des trains dans le cadre de l’Open Data.  

Les CFF veulent continuer à concentrer leurs efforts sur la ponctualité clientèle: déterminante pour l’ensemble de la clientèle, elle contribue à l’amélioration globale de la ponctualité. En effet, pour le client, seule la ponctualité du train dans lequel il se trouve compte au final. La priorité doit être donnée non seulement à l’amélioration de la ponctualité, mais aussi à la personnalisation de l’information clientèle via l’appli Mobile CFF. Les CFF doivent également mieux informer le grand public sur les différents aspects de la ponctualité.  

Résultat du groupe en progression

La mise en service des nouveaux trains duplex pour le trafic grandes lignes est chaotique. En collaboration avec le fournisseur Bombardier, les CFF font tout leur possible pour assurer une mise en service régulière le plus rapidement possible. Les retards au niveau de la mise en service des trains de Bombardier ont contraint les CFF à utiliser le matériel roulant ancien plus longtemps et de manière plus intensive. Ils ont également dû laisser en circulation les voitures IC 2000 souillées à l’extérieur en raison d’une erreur de leur prestataire chargé de la protection contre les graffitis, retardant le nettoyage de ces dernières. 

Le résultat du groupe, qui s’établit à 568 millions de francs, est satisfaisant. Les secteurs Trafic régional et Infrastructure ont contribué à cette hausse à hauteur de 102 millions de francs. Conformément aux dispositions légales, ce montant est affecté à des réserves spéciales. Les 467 millions de francs issus des secteurs autofinancés sont entièrement investis dans le système ferroviaire, par exemple dans du matériel roulant. RailFit20/30, le programme de renforcement de l’efficacité, a lui aussi contribué à la performance du groupe. 

Clients profitent de la baisse de prix

Le bon résultat obtenu permet aux CFF d’améliorer encore le rapport prix-prestation pour leurs clients et de continuer à investir dans le service et la qualité. En 2018, le groupe a ainsi consacré 156 millions de francs aux clients. En 2019, ce seront 230 millions de francs. Ces prochaines années, les CFF tablent sur un recul des bénéfices en raison de la mise en service de trains (trains duplex pour le trafic grandes lignes, Giruno) et de l’augmentation des travaux d’entretien du matériel roulant. 

Les CFF ont obtenu de meilleurs résultats que l’exercice précédent pour cinq des neuf objectifs du groupe: satisfaction de la clientèle, sécurité, résultat annuel, part de marché et viabilité écologique. La valeur concernant l’image du groupe est quant à elle restée stable alors que la ponctualité clientèle, la motivation du personnel et le flux de trésorerie disponible se sont inscrits en recul. Le degré de réalisation des neufs objectifs du groupe s’établit à 73%. 

Les CFF n’avaient encore jamais effectué autant de travaux d’entretien et de renouvellement qu’en 2018. Le nombre de chantiers et, parallèlement, l’offre vont continuer d’augmenter fortement ces prochaines années. «Maîtriser le rail»: c’est sur cette mission que les CFF se concentrent, plus que jamais. C’est pourquoi ils ont ajouté cet aspect à leur vision

En leur qualité de chemin de fer fort et intégré, les CFF peuvent compter sur les efforts quotidiens de leurs 32 000 collaboratrices et collaborateurs pour maintenir et renforcer leur ponctualité et leur fiabilité, au bénéfice de leurs clients. Ce service quotidien rendu au pays figure en tête de nos priorités. Il constitue un élément essentiel de l’orientation des CFF vers l’avenir. En 2019, les CFF vont entre autres mettre en service l'offre Léman Express. Ils vont par ailleurs acheminer un nombre record de voyageurs à différentes manifestations de grande envergure, comme la Fête fédérale de gymnastique ou la Fête des Vignerons. De plus, l’inauguration du tunnel de base du Ceneri fin 2020 mettra la touche finale à la NLFA, et permettra un grand bond vers une nouvelle mobilité européenne. En tant que chemin de fer fort et entreprise de service public, les CFF entendent, aux côtés de leurs partenaires, contribuer de manière décisive à la compétitivité de la Suisse et à la qualité de vie de ses habitants, aujourd’hui comme demain. 

 

Monika Ribar

Andreas Meyer

Christoph Hammer