Recherche de volontaires pour tester le nouveau train solaire

Un train fonctionnant à l’énergie solaire? C'était un poisson d'avril! En vous souhaitant bon voyage dans nos trains... qui circulent tout de même avec du courant issu à 90% de l’énergie hydraulique. 

Actuellement, les trains CFF fonctionnent avec du courant issu à 90% de l’énergie hydraulique. Afin d’améliorer le bilan énergétique de l’entreprise, une équipe des CFF a conçu un train qui génère lui-même l’électricité nécessaire. Stephan Kurmann, responsable Développement Voyageurs, explique: «Lors du développement et de l’essai pilote du train solaire, la principale préoccupation était d’éviter les pannes. La solution consiste à faire rouler des trains hybrides: lorsque l’énergie solaire vient à manquer, le train prélève tout simplement du courant vert sur le réseau normal.»

Le courant de ligne assure le relais en cas de besoin

Le nouveau train solaire comprend deux automotrices dont le toit est équipé de modules photovoltaïques d’une puissance de 6,5 kilowatts. Les batteries possèdent une capacité de 77 kilowattheures au total.

Dans sa version d’essai actuelle, le train solaire ne peut pas encore rouler de manière autonome pendant une journée entière. Si le courant produit par le train vient à faire défaut, le mécanicien effectue aussitôt une bascule manuelle vers le réseau électrique. Une station photovoltaïque a par ailleurs été installée en gare de Bellinzone pour pouvoir recharger les batteries. Dans une première phase de test, le train régional roule au Tessin, la région la plus ensoleillée de Suisse.

Course d’essai avec des clients

Pour les tests détaillés, les CFF ont besoin des retours de leur clientèle. Ils souhaitent notamment connaître le ressenti des voyageurs pendant le trajet et savoir si le basculement sur le réseau d’électricité est perceptible. Des enquêtes et entretiens seront ainsi menés auprès de clients en vue d’analyser leurs expériences.

Les CFF, respectueux de l’environnement et du climat

En optant pour les CFF, nos clients voyagent de manière énergétiquement efficace et respectueuse du climat: sur un trajet comparable, les trains suisses consomment environ six fois moins d’énergie et rejettent 27 fois moins de CO2 que la voiture. Actuellement, les trains CFF fonctionnent avec du courant issu à 90% de l’énergie hydraulique. L’entreprise exploite donc l’un des réseaux les plus exemplaires d’Europe en matière de respect de l’environnement. À partir de 2025, les trains CFF rouleront exclusivement avec de l’électricité issue de sources renouvelables. Pour ce faire, les CFF ont mis sur pied le programme d’économies d’énergie le plus ambitieux de Suisse: d’ici à 2025, ils économiseront une quantité de courant correspondant à la consommation annuelle d’énergie de l’ensemble des ménages tessinois, soit quelque 600 gigawattheures par an. Les bâtiments et installations des CFF fonctionnent déjà exclusivement aux énergies renouvelables. Les CFF envisagent en outre de construire des installations photovoltaïques sur leurs bâtiments et d’utiliser le courant produit au sein même du bâtiment.