5 questions sur le trafic pendant le week-end de Pâques 2019

Pour éviter les bouchons, 90 000 clientes et clients transiteront par le tunnel de base du Saint-Gothard pour le week-end de Pâques. Stefano Fernandes, planificateur de l’offre CFF, explique comment arriver à destination en toute décontraction, malgré une période intensive.

Stefano Fernandes, vous êtes planificateur de l’offre aux CFF. Les CFF sont-ils prêts à assurer le transport de voyageurs pendant le week-end de Pâques?

Nous avons fait tout notre possible pour faire face à l’affluence du week-end de Pâques. Nous proposons des trains supplémentaires, renforçons la capacité des trains réguliers et faisons intervenir des assistants clientèles dans certaines gares. Au préalable, nous avons renforcé l’entretien du matériel roulant. Nos services opérationnels sont prêts et accompagnent de près l’évolution de la situation pendant le week-end. Nous sommes prêts et attendons de nombreux voyageurs, en particulier en direction du Tessin et de l’Italie.

Qu’est-ce qui vous cause malgré tout du souci?

Les capacités représentent un défi important. L’expérience montre que nous avons des pics de demande très élevés, concentrés sur quelques heures, pour les voyages aller et retour. En plus des trains nationaux et internationaux, les compositions de plusieurs RER et du fret ferroviaire de transit circulent sur l’axe du Saint-Gothard. Cette ligne est donc fortement sollicitée et n’a pour ainsi dire plus de capacités disponibles. De plus, il n’est pas encore possible de faire circuler des trains à deux niveaux, offrant davantage de capacités, sur l’axe du Saint-Gothard. Cela rend l’exploitation plus complexe.

Et comment allez-vous relever ce défi?

Pour le trafic vers le Tessin, nous proposons 45 000 places assises supplémentaires. Nous nous efforçons de proposer autant de trains dédoublés que possible. Cela signifie que nous ajoutons un train supplémentaire avant ou après un train circulant selon l’horaire. Au total, nous faisons circuler 33 trains de plus. Nous pouvons ainsi doubler nos capacités pour les liaisons les plus demandées. Par ailleurs, nous renforçons au maximum les trains réguliers en y ajoutant des voitures. Les jours de forte affluence, des trains directs seront également mis à la disposition des voyageurs de Zurich à Locarno.

Pendant le week-end de Pâques, il y aura 45 000 places assises supplémentaires à bord des trains à destination du Tessin.

Qu’en est-il du transport de vélos?

En raison des dispositions de sécurité en vigueur dans le tunnel de base du Saint-Gothard, la réservation est obligatoire pour le transport de vélos. Du Vendredi saint au Lundi de Pâques, le «Gotthard-Weekender» circule jusqu’à Bellinzone et retour, avec des arrêts sur la ligne panoramique du Saint-Gothard. Il s’adresse tout particulièrement aux randonneurs et aux promeneurs, et offre beaucoup de place pour les vélos et les bagages. Aucune réservation n’est nécessaire pour le transport de vélos à bord de ces trains. De plus, entre le 12 avril et le 31 octobre 2019, nous proposons l’envoi gratuit des vélos de certaines gares du Tessin vers le reste de la Suisse. Il y a d’autres informations sur l’envoi de vélos et sur le chargement des vélos par les voyageurs sur www.sbb.ch/velo.

Les vélos sont les bienvenus!

Quels conseils donnez-vous aux personnes qui voyagent pendant le week-end de Pâques?

L’essentiel est de planifier son voyage à temps! De plus, nous conseillons aux voyageurs en direction du Tessin d’éviter les trains EC, de privilégier les trains supplémentaires et de réserver leurs places assises. Les voyageurs au départ de Zurich empruntent de préférence les trains qui partent aux minutes xxh32 ou xxh45. Les voyageurs en provenance de Bâle/Lucerne et montant à bord à Arth-Goldau empruntent de préférence les trains qui partent à la minute xxh18. À Zurich, Arth-Goldau, Lugano, Locarno et Bellinzone peuvent compter sur des assistantes et assistants clientèle. Vous trouverez d’autres conseils pour préparer votre voyage sur http://www.ffs.ch/viaggiare-in-relax .