Concession pour le trafic grandes lignes CFF

Les CFF sont prêts à exploiter les lignes du trafic grandes lignes Berne–Bienne et Berne–Berthoud–Olten à partir du changement d’horaire de décembre 2019. Ils tiennent la promesse de service qu’ils ont faite à leur clientèle.

Train pour le trafic grandes lignes CFF
Train pour le trafic grandes lignes CFF

L’été dernier, l’Office fédéral des transports (OFT) a adjugé les deux lignes du trafic grandes lignes Berne–Bienne et Berne–Berthoud–Olten au BLS. Or, le BLS vient d’annoncer qu’il ne sera pas en mesure de reprendre ces deux lignes à compter du changement d’horaire de décembre 2019. Les CFF prennent note de cette information.  

Les CFF tiendront leur promesse d’assurer l’ensemble de l’offre en trafics régional et grandes lignes à partir de décembre 2019. Ils tiendront aussi la promesse de service qu’ils ont faite à leur clientèle. Du nouveau matériel roulant grandes lignes va entrer en service. Les prises électriques, la climatisation et le chargement des vélos par les voyageurs sont un standard à bord des trains InterRegio. La disposition systématique des sièges en 2+1 offre un confort accru en 1re classe. En plus du confort IR, les trains InterCity offrent des possibilités de restauration à bord de la voiture-restaurant ou le service à la place en 1re classe. Les voyageurs font l’objet d’une prise en charge personnalisée sur toutes les lignes.  

Du point de vue des CFF, l’attribution par l’OFT de deux lignes du trafic grandes lignes au BLS constitue un changement de système ayant des répercussions considérables sur le système de transports publics en Suisse, qui a fait ses preuves. C’est pourquoi les CFF ont interjeté un recours auprès du Tribunal administratif fédéral contre cette décision.  

Les CFF ne sont pas opposés à une concurrence. Mais l’harmonisation des tarifs nationaux et les concepts d’horaires actuels laissent peu de place pour une véritable concurrence. Les CFF déplorent en particulier l’absence de bases juridiques et de valeur ajoutée pour la clientèle de cette décision de l’OFT. Le système actuel repose sur une concession unique pour le trafic grandes lignes.  

Par le passé, les acteurs de la sphère politique se sont déclarés en faveur d’une solution combinant plusieurs réseaux ferroviaires en trafic régional, mais pas en trafic grandes lignes. L’adjudication de lignes du trafic grandes lignes à plusieurs exploitants doit ainsi faire l’objet d’une décision préalable du législateur.

Le trafic grandes lignes d’un seul tenant: la meilleure solution pour la clientèle, les commanditaires et la Confédération. 

Aujourd’hui, le trafic ferroviaire grandes lignes est sûr et ponctuel et les clients très satisfaits. Le réseau du trafic grandes lignes relie les différentes régions suisses. Les lignes rentables et les lignes non rentables s’équilibrent les unes les autres. Les bénéfices réalisés en trafic grandes lignes sont entièrement réinvestis dans le réaménagement de l’offre. Les CFF ont déjà acquis du nouveau matériel roulant pour 800 millions de francs, et passé des commandes pour plus de 3 milliards de francs. Les nouveaux trains font l’objet d’une mise en service progressive, en vue de remplacer les anciens.  

Les CFF investissent actuellement environ 300 millions de francs dans la révision et la modernisation de 341 voitures à deux niveaux pour le trafic grandes lignes. En outre, quelque 250 millions de francs seront investis ces prochaines années dans l’aménagement des centres d’entretien pour les nouveaux trains et, par conséquent, dans la création d’emplois et la promotion de la place économique suisse. Enfin, la clientèle des CFF bénéficiera des billets dégriffés, pour un montant de plus de 100 millions de francs.