«Artists on Tour»: la musique s’invite dans les gares

Dans le cadre du projet «Artists on Tour» de CFF Immobilier, des groupes et des artistes solo font résonner leurs instruments et leur voix dans différentes gares de Suisse. Nous avons rencontré KARAVANN, l’un des nombreux groupes au programme de la deuxième édition d’«Artists on Tour.

Les deux musiciens de KARAVANN.
Les deux musiciens de KARAVANN.

Les individus se croisent en tous sens et fendent la foule, leur destination en ligne de mire. Je suis à la gare centrale de Zurich. C’est ici, sous la grande horloge qui sert de point de rencontre, que je retrouve Tobias Jensen et Fabian Imper, les deux membres du groupe helvético-danois KARAVANN.

« Nous nous rendons à Bienne, pour la deuxième représentation de notre tournée CFF. »
Tobias Jensen

Avant d’embarquer dans le train pour Bienne, nous nous asseyons sur l’un de ces larges bancs en pierre qui bordent les escaliers roulants. «Nous avons découvert le projet ‘Artists on Tour’ sur Internet», explique l’un des musiciens. Jouer dans des lieux publics a toujours été une expérience particulière pour le duo helvético-danois. Les deux artistes ont donc immédiatement décidé de tenter leur chance auprès des CFF.

Peu de bagage, beaucoup d’enthousiasme

Tobias et Fabian voyagent léger: ils ont pour tout bagage deux étuis à guitare. «Jouer dans une gare n’a rien à voir avec un concert en salle, il faut chanter plus fort et avoir plus de présence», font-il remarquer. C’est d’ailleurs précisément ce qui les attire. «Dans les gares, les performances sont beaucoup plus spontanées que dans les clubs, par exemple.»

La gare, un lieu de spontanéité...

Toute la population suisse se donne rendez-vous dans les gares. Madame Favre, qui vient de rendre visite à sa mère dans la campagne genevoise, croise Monsieur Rochat, qui s’apprête à acheter un bouquet de fleurs pour sa femme.

Le but du projet «Artists on Tour» est de rendre ces lieux de rencontre, d’accueil et de passage encore plus agréables et vivants.

« Avec le projet ‘Artists on Tour’, les CFF veulent introduire davantage de culture dans les gares.  »
Serafina Hatt, cheffe de projet
Auf ein Schwätzchen mit dem Zugbegleiter reicht es dann auch noch.
Die Bahnhofsatmosphäre gefällt den beiden Musikern sehr gut.
Ohne Verstärker und co. ist der Zug angenehmer als ein enger Tourbus.

Auf ein Schwätzchen mit dem Zugbegleiter reicht es dann auch noch.

Die Bahnhofsatmosphäre gefällt den beiden Musikern sehr gut.

Ohne Verstärker und co. ist der Zug angenehmer als ein enger Tourbus.

Les musiciens du groupe KARAVANN le confirment. À la question de savoir s’ils ont déjà rencontré un passant ou une passante désagréable, Tobias et Fabian répondent pratiquement à l’unisson: «Cela peut paraître étonnant, mais nous n’avons encore jamais fait de rencontre désagréable lors d’une performance dans une gare.»

L’édition 2019 d’«Artists on Tour» s’inscrit dans la continuité du projet pilote 2018, qui a rencontré un franc succès, mais elle en élargit considérablement la portée: les gares d’accueil passent de quatre à treize. Les CFF souhaitent continuer d’améliorer la qualité du séjour dans les gares afin d’en renforcer l’attrait. S’il y aura une troisième édition? La réponse n’est pas encore tranchée. Ce qui est certain pour l’instant, c’est que le public répond encore plus favorablement que prévu, se félicite la cheffe de projet, Serafina Hatt.

...qui se poursuit dans le train

Nous échangeons encore un peu à propos de musique dans les gares avant de nous diriger vers le train pour Bienne. Sur le quai, nous rencontrons un assistant clientèle qui veut être sur la photo que je prends du binôme. L’humour et la bonne humeur sont au rendez-vous: dans le train, l’agent s’assied un moment avec nous. En mon for intérieur, je me dis que c’est à ces moments de rencontre spontanée que pensaient les deux musiciens pendant notre entretien.

«Les CFF ont un rôle à jouer pour promouvoir la culture.»

Dans le train, les artistes me parlent de leur rapport aux CFF. Ce qui les agace? Fabian, par exemple, a 30 ans et aimerait reprendre les études. Il regrette que l’AG soit aussi cher et que l’on n’ait plus droit à aucun rabais à partir d’un certain âge. Tobias apprécie la grande ponctualité des trains CFF et pense que la population suisse a tendance à être exigeante, donc très critique.

Tous deux sont par ailleurs d’avis que les CFF devraient s’investir davantage dans la culture. Des projets comme «Artists on Tour» pourraient donner plus de visibilité au petit monde de la scène musicale et artistique suisse. «Regardez ce que font les entreprises de transport des pays voisins pour promouvoir la musique, nous pourrions nous en inspirer», estime Tobias. J’ai à peine le temps de réfléchir à la question que notre train entre en gare d’Aarau. Pour moi, le voyage s’arrête là. Je souhaite plein succès à KARAVANN pour son concert biennois!

Toi aussi, tu aimerais assister aux concerts «Artists on Tour»?

C’est encore possible! La tournée se poursuit jusqu’à la fin mai 2019. «Artists on Tour» a lieu pour la deuxième année consécutive dans de nombreuses gares de Suisse.

Tu trouveras ici les dates des prochains concerts et les artistes au programme de l’édition 2019.