Le plus grand chantier ferroviaire de Genève tire sa révérence

Le compte à rebours est lancé : Après huit ans de travaux, CEVA (Cornavin-Eaux-Vives-Annemasse) laisse la voie libre au Léman Express. Dès le 15 décembre 2019, le Léman Express simplifiera la mobilité de plus d’un million d’habitants. Rétrospective des travaux CEVA en cinq chiffres clés.

98 pourcent 

CEVA, le plu grand chantier ferroviaire de Genève, est (presque) prêt : L’avancement global des travaux du côté suisse a atteint 98 pourcent. Une fois la construction complétée et testée, d’autres tâches prendront le relais telles que la formation du personnel suisse et français ou les essais du matériel roulant.  

500 ouvriers 

En moyenne, plus de 500 ouvriers ont travaillé chaque jour sur les différents chantiers. Entre autres, ils ont posé 60 kilomètres de câbles aériens, 20 kilomètres de voies neuves sans ballast en posant 400 rails de 108 mètres et 65 000 blochets. Et, en dernier chiffre, ils ont également posé près de 2000 briques de verres sur les cinq gares CEVA. 

1600 oppositions 

Durant ces 8 années de construction, CEVA a su relever de nombreux défis. Citons d’abord les procédures juridiques, le projet a rencontré 1600 oppositions. En plus, les constructions dans un environnement urbain dense ont nécessité des dispositifs constructifs favorables à la qualité de vie des habitants : technique de creuse des tranchées couvertes réduisant les impacts en surface ou phasage de la construction des ouvrages lors du franchissement de carrefours majeurs, tel que l’autoroute de contournement au Bachet-de-Pesay, afin de ne pas couper ces flux de circulation. Soulignons encore une géologie difficile, compliquant la construction du tunnel de faible profondeur et en milieu urbain sous le plateau de Champel. Dernière particularité du projet : son aspect transfrontalier. Autrement dit: deux pays = deux cultures à concilier. 

5 gares 

CEVA a construit cinq gares : Lancy-Pont-Rouge, Lancy-Bachet, Genève-Champel, Genève-Eaux-Vives et Chêne-Bourg, permettant l’émergence de nouveaux quartiers. Le tout nouveau quartier de Lancy-Pont-Rouge accueillera, par exemple, à terme plus de 4600 employés. La future gare Genève-Eaux-Vives, quant à elle, sera entourée de 400 nouveaux logements, de commerces et d’équipements sportifs et culturels qui se répartiront sur une surface de 50 000 mètres carrés. 

1000 figurants 

Safety first ! Avant la mise en service, à la mi-décembre, un exercice de sécurité civile de grande ampleur, appelé “ CONFINE III ” aura lieu le 13 septembre prochain, dans la partie souterraine transfrontalière du CEVA. Il mobilisera l’ensemble des services de secours et de sécurité suisses que français afin de tester la coordination et coopération franco-suisse. Pour rendre le cadre le plus authentique possible, 1000 figurants joueront le rôle des voyageurs. 

Le Léman Express, le plus grand réseau ferroviaire régional transfrontalier d’Europe 

Véritable trait d’union franco-suisse, le Léman Express accueillera chaque jour 50 000 voyageurs sur les 240 trains qui circuleront dans les cantons de Vaud et de Genève ainsi qu’en Région Auvergne Rhône-Alpes, dans l’Ain et la Haute-Savoie. Historique et unique, le Léman Express sera le plus grand réseau ferroviaire régional transfrontalier d’Europe entre Coppet, Genève, Bellegarde, Saint-Gervais-les-Bains-le-Fayet, Annecy et Evian-les Bains. Dès le 15 décembre 2019, le Léman Express simplifiera la mobilité de plus d’un million d’habitants. 

Dernières portes ouvertes CEVA 

Venez découvrir du 29 au 30 juin, de 10 h à 17 h, quelques mois avant leur ouverture publique, les quatre nouvelles gares Léman Express : Lancy – Bachet, Genève – Champel, Genève – Eaux-Vives, Chêne-Bourg. 

Au programme :  

  • Visites 

  • Expositions « CEVA, le plus grand chantier de Genève en images ». 

  • Stands d’information « Léman Express : repensez vos déplacements ! » 

  • Animations pour les familles 

  • Foodtrucks