Journée du digital 2019: la formation compte autant que le travail

Le numérique influence la mobilité de demain et l’environnement de travail aux CFF. Les profils des métiers évoluent, rendant essentiel l’apprentissage tout au long de la vie. Les CFF ont participé à la 3e Journée du digital encourageant le dialogue sur les opportunités et risques du numérique.

Journée du digital 2019
Journée du digital 2019

Placée sous le patronage du président de la Confédération, Ueli Mauerer, la Journée du digital qui s’est tenue hier était consacrée au thème de l’apprentissage tout au long de la vie. Plus de 90 organisations ont tiré parti de cette journée d’action nationale pour présenter, dans douze villes, les nombreuses perspectives offertes par le numérique. Dans ce cadre, les CFF ont transformé la gare centrale de Zurich et la place Meret Oppenheim de Bâle en lieux de rencontre et de dialogue entre les experts et la population. Les CFF ont eux aussi répondu présent dans diverses localités du pays et montré, exemples à l’appui, toute l’utilité du numérique pour la clientèle, en particulier dans le domaine de la mobilité. Mais Andreas Meyer est convaincu: «L'élément humain va gagner en importance dans la numérisation.» Dans le «Bilanz-Talk» (à partir de 6:04:30), le CEO parlera et répondra aux questions sur des sujets d'actualité. 

Découverte en direct de la commande des trains et des services numériques

En début d’après-midi, deux trains VIP sont partis de Berne, où la journée avait été ouverte officiellement, en direction de Zurich et de Genève. Accompagné de hauts représentants des milieux économique et politique, le président de la Confédération Ueli Maurer est monté dans le «train digital CFF» partant pour Zurich. Ensuite, les collaborateurs des CFF ont donné aux visiteurs, sur un poste de travail du CE Centre, des explications sur la mise en œuvre de l’horaire et sur l’utilisation du numérique pour la commande des trains. Les participants ont par ailleurs pu tester les distributeurs de billets du futur. À la place Meret Oppenheim, le Smart City Lab de Bâle a permis aux visiteurs de découvrir les perspectives d’avenir. Des représentants du canton de Bâle-Ville et des CFF ainsi que divers partenaires ont présenté conjointement plusieurs projets innovants dans les domaines de la mobilité et de la logistique. Les CFF ont également fait découvrir aux personnes présentes la transformation numérique qui s’opère au Tessin et en Suisse romande. Les conseillers à la clientèle des CFF se sont en effet rendus à Lugano pour expliquer les différents services numériques aux clients directement sur leurs appareils mobiles. Les passants ont aussi pu découvrir des informations sur le trafic de proximité en réalité augmentée grâce à l’appli CFF Preview. À Lausanne, Alain Barbey, chef de région pour la Suisse romande, a participé au «World Café Tell» sur le thème de la mobilité.

Ouverture officielle de la manifestation en présence du président de la Confédération, Ueli Maurer.
Andreas Meyer et Ueli Mauer à bord du train digital reliant Berne à Zurich.
Arrivée de la délégation de la Journée du digital à la gare centrale de Zurich.
Coup d’envoi de la troisième Journée nationale du digital à la Bahnhofplatz de Berne.
Des collaborateurs des CFF en pleine discussion avec la clientèle.
Perspectives d’avenir à la Meret Oppenheim-Platz à Bâle.
Des conseillères et conseillers à la clientèle des CFF en poste dans toute la Suisse.
Alain Barbey, chef de la région Suisse romande, parle de mobilité.
Impressions sur la Journée du digital depuis la gare centrale de Zurich.
Des collaborateurs des CFF donnent des explications sur la mise en œuvre de l’horaire.
De hauts représentants des milieux économique et politique voyagent à bord du train VIP en direction de Zurich.
À Lugano, des passants découvrent grâce à des lunettes de réalité augmentée les travaux d’entretien virtuels du tunnel de base du Ceneri.
Alexandra Wenzler, mécanicienne de locomotive, fait part de son expérience de l’apprentissage tout au long de la vie.

Ouverture officielle de la manifestation en présence du président de la Confédération, Ueli Maurer.

Andreas Meyer et Ueli Mauer à bord du train digital reliant Berne à Zurich.

Arrivée de la délégation de la Journée du digital à la gare centrale de Zurich.

Coup d’envoi de la troisième Journée nationale du digital à la Bahnhofplatz de Berne.

Des collaborateurs des CFF en pleine discussion avec la clientèle.

Perspectives d’avenir à la Meret Oppenheim-Platz à Bâle.

Des conseillères et conseillers à la clientèle des CFF en poste dans toute la Suisse.

Alain Barbey, chef de la région Suisse romande, parle de mobilité.

Impressions sur la Journée du digital depuis la gare centrale de Zurich.

Des collaborateurs des CFF donnent des explications sur la mise en œuvre de l’horaire.

De hauts représentants des milieux économique et politique voyagent à bord du train VIP en direction de Zurich.

À Lugano, des passants découvrent grâce à des lunettes de réalité augmentée les travaux d’entretien virtuels du tunnel de base du Ceneri.

Alexandra Wenzler, mécanicienne de locomotive, fait part de son expérience de l’apprentissage tout au long de la vie.

Table ronde sur l’étude «monde du travail de demain aux CFF»

Pour les CFF, le point culminant de cette journée a été la table ronde du soir à l’Arena de la gare centrale de Zurich, durant laquelle Andreas Meyer, CEO, et Giorgio Tuti, président du SEV, se sont entretenus sur les possibilités de collaboration pour la gestion du virage numérique. Tous deux ont abordé les résultats de l’étude «monde du travail de demain aux CFF» réalisée dans le cadre du fonds de numérisation. Cette table ronde a été retransmise en direct sur YouTube. Si vous l’avez manquée, vous la retrouverez ici: https://youtu.be/TEtB913ZbuY.

L’étude montre dans quelle mesure les catégories professionnelles des CFF vont évoluer jusqu’en 2035 du fait de la numérisation. Alors que les tâches routinières gourmandes en ressources peuvent être automatisées, les compétences telles que la capacité à coopérer et à gérer les conflits gagneront en pertinence. De nouveaux profils professionnels verront le jour et la formation deviendra aussi importante que le travail.

Dans ces vidéos d’une minute, Alexandra, Yanis et Maurizio montrent comment la formation continue leur a permis de faire évoluer leur carrière aux CFF.