Navigation

Servicelinks

Top part of the Navigation

Le design des CFF: «bien plus que de simples affiches»

Andres Janser est commissaire au Museum für Gestaltung de Zurich. Depuis août 2019, une exposition inédite est entièrement consacrée au design des CFF, qui confère visuellement et virtuellement un visage pérenne à l’entreprise.

Design CFF
Design CFF

«Cette exposition CFF s’impose depuis des décennies.» 

Andres Janser décrit en vidéo les raisons et les motivations qui l’ont mené à être le commissaire de cette exposition. 

  • La langue des sous-titres peut être modifiée via le bouton CC de la vidéo.
«Pour le public, il sera intéressant de voir que les CFF, en tant qu’entreprise nationale, pos-sèdent une longue histoire en matière de design.»
Andres Janser, commissaire

Au Museum für Gestaltung de Zurich, le commissaire Andres Janser retrace l’histoire du design des CFF depuis leurs débuts en 1902. Le design concerne aussi bien le lancement des trains électriques en Suisse que celui de l’horaire cadencé en 1982. Et la décision de proposer le demi-tarif à un prix particulièrement avantageux à la fin des années 1980 relève aussi du design, selon Andres Jansen. Cette décision a incité (et incite encore) de nombreuses personnes à prendre le train et a permis aux CFF de devenir l’entreprise de transport des voyageurs de renommée nationale qu’ils sont encore aujourd’hui. 

«C’est une forme immaterielle de design.»
Andres Janser, commissaire

Le design chez les CFF va bien au-delà des simples affiches et publicités. L’exposition à Zurich n’en est que plus riche et variée. 

Mais quelle est la recette du succès du design des CFF? 

Andres Janser répond: «Dans le cas d’une entreprise de transport des voyageurs telle que les CFF, le design est réussi, quand on ne le remarque plus.» C’est le cas par exemple du système signalétique aux petits pictogrammes bleus qui crée un ensemble harmonieux, reconnaissable entre tous. Il en va de même pour l’ergonomie d’un siège: il n’est confortable qu’à partir du moment où le passager ne ressent aucune gêne une fois assis dessus.En outre, le design est et restera un instrument de communication et de marketing. 

Panneaux de gare originaux de différentes époques, attachés et suspendus pour former un mobile.
Ici, tout est encore en phase de construction. Il ne reste que deux semaines avant le début de l’exposition.
L’histoire des affiches est riche...
… et pleine d’idées.
L’affichage des horaires est une pièce indispensable à l’exposition.
Le design a toujours été adapté à l’air du temps.
Les parois portent la couleur rouge de la signalisation.

Panneaux de gare originaux de différentes époques, attachés et suspendus pour former un mobile.

Ici, tout est encore en phase de construction. Il ne reste que deux semaines avant le début de l’exposition.

L’histoire des affiches est riche...

… et pleine d’idées.

L’affichage des horaires est une pièce indispensable à l’exposition.

Le design a toujours été adapté à l’air du temps.

Les parois portent la couleur rouge de la signalisation.

Andres Janser ajoute que les CFF ont une longue histoire en matière d’illustrations et de publicités, qui est particulièrement puissante. La conception de l’exposition n’a pas été de tout repos et a soulevé notamment deux défis. D’une part, des objets et témoins du temps à présenter devaient être «sortis de terre»:«Nous voulions montrer des choses dont nous connaissions l’existance, mais qui étaient introuvables sous leur forme actuelle.»

D’autre part, un défi positif: hormis celles qui étaient perdues, Andres Janser n’était pas en manque de pièces d’exposition, bien au contraire. «Un grand nombre de personnes, dont des membres du personnel des CFF et des externes, ont collecté beaucoup de connaissances et d’objets. Nous avions l’embarras du choix et avons dû sélectionner parmi un large éventail de thèmes possibles les aspects à présenter dans l’exposition.» Les CFF suscitent les émotions. La Suisse et la population ont tous un souvenir particulier lié au chemin de fer et donc à son design.

Perspectives d’avenir

Pour conclure, les CFF et Andres Janser, en tant que commissaire de la première exposition nationale consacrée au design des CFF, se posent encore une question: le train continuera-t-il de jouer un rôle majeur en Suisse dans les années à venir? Andres Janser en est certain: «Le train en tant que mode de transport public gardera toute son importance. Pour se rendre d’une destination à une autre facilement et rapidement, rien ne fonctionne mieux en Suisse que les transports publics.» Des innovations auront certainement lieu. «Par exemple, la chaîne de mobilité et la combinaison de divers modes de transport sont l’objet d’examens de plus en plus attentifs.» Une seule chose est sûre: «Les voyages en train seront toujours d’actualité dans 50 ans.» 

L’exposition consacrée au design des CFF au Museum für Gestaltung de Zurich continue d’accueillir les visiteurs jusqu’au 3 janvier 2020. Cela vaut bien le détour par Zurich, en train, bien entendu.

Conseil de lecture (anglais ou allemand uniquement): dans la boutique des CFF, les amateurs d’histoire et de chemin de fer peuvent se procurer une réimpression du manuel culte «Fahrgastinformationssystem» (système d’information des voyageurs) de Josef Müller-Brockmann, l’«inventeur» de la signalétique actuelle.