Navigation

Servicelinks

Top part of the Navigation

Informations sur les retards et les voies directement sur smartphone

Retard de train? C’est ennuyeux. Manque d’informations? Encore plus ennuyeux. Pour y remédier, les CFF testent jusqu’à la fin de cette année un système d’informations par notifications push. Dès le changement d’horaire 2019, ils prendront aussi des mesures pour améliorer la ponctualité.

Informations sur les retards et les voies directement sur smartphone
Informations sur les retards et les voies directement sur smartphone

Les CFF, via leur appli «CFF Preview», testent régulièrement le développement de nouvelles solutions pour améliorer l’appli «Mobile CFF», dont aujourd’hui les notifications push. D’ici la fin de l’année, les utilisateurs de l’appli CFF Preview pourront s’abonner au nouveau service. Il leur permettra de recevoir directement sur leur smartphone des informations concernant:

  • les retards;

  • les suppressions de trains;

  • les correspondances: quelques minutes avant le début de leur voyage/avant un changement, les voyageurs recevront une notification leur indiquant la voie de départ de leur train;

  • les changements de voie: les voyageurs seront informés uniquement en cas de modification de la voie de départ de leur train en correspondance.

Les clients pourront déterminer la fréquence à laquelle ils souhaitent recevoir les informations.

  • Voyage simple: les clients recevront des informations pour un voyage donné, p. ex. pour un trajet unique de Berne à Lausanne.

  • Voyage fréquent: cette option est intéressante pour les pendulaires. Ceux-ci pourront s’abonner à un trajet de leur choix et recevoir ainsi chaque jour des informations y relatives.

À noter: pour tester ce service, les utilisateurs ne sont pas obligés d’acheter leur billet dans l’appli Preview. Les nouvelles fonctions seront également accessibles aux voyageurs titulaires d’un AG ou d’un abonnement de parcours. L’objectif des CFF est de mettre à disposition ces nouvelles options dans l’appli Mobile CFF au cours du premier semestre 2020.

Premières mesures d’amélioration de la ponctualité au changement d’horaire 2019

Les CFF font face à de fortes sollicitations pour maintenir la ponctualité clientèle au niveau actuel, voire pour l’améliorer. L’augmentation constante du trafic et du nombre des chantiers, ainsi que les erreurs de planification de formation du personnel des locomotives et les retards de livraison des train duplex pour le trafic grandes lignes font que la situation au niveau de l’exploitation restera tendue jusqu’en 2021. C’est pourquoi les CFF veulent d’une part optimiser la planification de l’offre, de la production ferroviaire et des projets de construction. Ils souhaitent d’autre part développer les réserves en matière de matériel roulant, d’installations, de personnel et d’horaire. Les premières mesures seront mises en œuvre au changement d’horaire, en décembre. Il s’agit ici d’ajustements de quelques minutes ou secondes, davantage n’étant pas possible à court terme.

Pour optimiser les correspondances à Berne et Zurich en provenance de l’Oberland bernois et du Valais, les CFF introduisent le concept «First in, first out» à Spiez. Actuellement, l’IC 8 en provenance de Brigue et l’IC 61 en provenance d’Interlaken Est arrivent quasiment en même temps en gare; d’après l’horaire, l’IC 61 repart trois minutes avant l’IC 8 en direction de Berne. À l’avenir, c’est le premier train prêt qui partira en premier. Les CFF empêchent ainsi les retards en cascade. Cette mesure permet de réduire de 50% le nombre de ruptures de correspondance à Berne et Zurich. À Spiez, les CFF informent les voyageurs à l’aide d’annonces, d’écrans d’informations dans la gare et à bord du train, et de l’appli Mobile CFF, afin que les voyageurs puissent prendre le bon train ou changer de train dans les temps.

À l’avenir, les CFF conseilleront également aux voyageurs en transit entre la Suisse orientale et le Plateau de changer de train à la gare «Zürich-Flughafen» plutôt qu’à la gare centrale de Zurich. À l’aéroport, les voyageurs pourront changer de train depuis le même quai, permettant ainsi de réduire le temps de correspondance tout en renforçant la fiabilité des correspondances, et ce sans que l’horaire ne soit modifié. Cette option n’est pas envisageable en gare centrale de Zurich car les trains concernés s’arrêtent dans des zones différentes de la gare. Là aussi, les CFF doivent bien informer leurs clientes et clients car ces derniers devront modifier leurs habitudes de voyage.

Règle de ponctualité la plus stricte et réseau ferroviaire le plus dense d’Europe

La règle des 3 minutes appliquée par les CFF est de loin la plus stricte en Europe. Une tolérance de max. 3 minutes de retard est admise pour considérer un train comme «à l’heure». Avec 150 trains par tronçon et par jour, les CFF exploitent le réseau ferroviaire le plus dense d’Europe, lequel est également emprunté par des trains circulant en trafic mixte (trains de voyageurs et de marchandises). Seuls les Pays-Bas affichent un taux d’occupation similaire; dans tous les autres pays, le nombre de trains par tronçon et par jour est inférieur à 100.