Navigation

Servicelinks

Top part of the Navigation

«EasyRide est sûr et pratique»

Après un test réussi, les CFF intègrent la billetterie automatique à l’appli Mobile CFF. Avec EasyRide, voyager en Suisse devient aussi simple et confortable qu’avec un abonnement général. Markus Basler, responsable Digital Business Voyageurs, répond aux principales questions à ce sujet.

La billetterie automatique est enfin généralisée aux CFF également. Pourquoi seulement maintenant?  

Markus Basler: Nous tenions à tester cette nouvelle fonction en détail et à prévenir les problèmes initiaux avant son lancement. Nous avons donc participé au test de marché de la branche dès la fin 2018 avec CFF Preview afin de tester la solution retenue sous toutes ses coutures. Pour nous, il a toujours été clair que nous ne lancerions EasyRide qu’au terme du test de marché, après la décision définitive d’introduction généralisée par la branche. La branche a décidé d’introduire définitivement EasyRide en septembre 2019. EasyRide est à présent accessible à toute la clientèle.  


Markus Basler

Quels sont les expériences que vous avez recueillies grâce au test de marché? 

Le test de marché nous a montré que cette fonction répond à une attente de la clientèle et simplifie notablement l’accès aux transports publics. Tous les opérateurs sont à la même enseigne et au début, la qualité des solutions était clairement insuffisante. Entre-temps, des mesures techniques et tarifaires ont été prises, et le système est maîtrisé. Sous sa forme actuelle, EasyRide est prêt pour une introduction généralisée. Même si EasyRide est sûr et facile à utiliser, nous avons constaté que les clients se montrent quand même réticents à l’utiliser sur de longues distances. La plupart d’entre eux préfèrent acheter un billet au préalable. Mais la situation devait être un peu la même lors de l’introduction de l’e-banking: qui aurait osé verser 50 000 francs par Internet en 1998?  

Peut-être est-ce lié au fait qu’EasyRide ne permet pas l’achat de billets dégriffés. Est-ce que ce sera possible un jour? 

Le fonctionnement des billets dégriffés est très différent de celui du paiement après coup. Les billets dégriffés sont liés à un train précis et doivent être achetés au moins une heure avant le départ, selon le tarif. Nous visons ainsi un transfert: il s’agit d’alléger les heures de pointe et d’avoir un meilleur taux d’occupation aux heures creuses. EasyRide mise sur la simplicité et optimise le prix pour les trajets réalisés en une journée en fonction des tarifs en vigueur, compte tenu des abonnements de parcours, bien entendu.  

Billetterie automatique 

Grâce à la fonction EasyRide, les clientes et clients peuvent s’enregistrer en début de voyage et se déconnecter où ils le souhaitent, au terme de leur voyage. La fonction EasyRide reconnaît le parcours effectué et comptabilise automatiquement le billet adéquat, au meilleur prix. Si la valeur du parcours effectué dépasse par exemple le prix d’une carte journalière un jour donné, c’est le tarif le plus avantageux, celui de la carte journalière, qui est facturé après coup au client. 

Il arrive régulièrement que clients se fassent du souci en ce qui concerne la protection des données. Qu’est-ce que les CFF font des données qu’ils reçoivent via EasyRide? 

Notre partenaire technologique FAIRTIQ ne saisit et ne traite que des données en lien avec EasyRide et l’achat de titres de transport électroniques. Ces données de déplacement sont conservées pendant douze mois après la fin du voyage pour des prestations de service à la clientèle, à des fins de lutte contre les abus. Elles sont ensuite rendues anonymes, de façon à empêcher toute identification du client. De plus, aucune donnée n’est valorisée. En particulier, aucun profil de mobilité n’est établi sur cette base. Avant sa première utilisation d’EasyRide, le client accepte la libération de ses données géographiques par opt-in.  

EasyRide est à présent disponible dans l’appli Mobile CFF. Est-il déjà possible de chiffrer son utilisation depuis son introduction? 

Depuis l’introduction d’EasyRide dans l’appli Mobile CFF, plusieurs dizaines de milliers de clientes et de clients se sont déjà enregistrés. Ils ont déjà effectué près de 50 000 courses avec EasyRide. Cela, avant même que nous n’ayons lancé la campagne de marketing! 

Justement, une campagne de marketing EasyRide de trois semaines démarrera le 18 novembre 2019. Qu’y a-t-il de prévu? 

Il s’agira d’une grande campagne d’introduction nationale, sur tous les canaux possibles. Le visuel clé avec Yvette et les rockers en sera le centre. Vous verrez donc cette image dans 20 Minutes, au cinéma, sur des affiches ou à la télévision. Et dans nos trains aussi, bien entendu.