Coronavirus: plan de protection pour voyager en sécurité

Les CFF se réjouissent de transporter à nouveau de nombreux voyageurs à travers la Suisse. L’obligation du port du masque est toujours valable dans les transports publics et les espaces fermés des gares dans toute la Suisse. Le respect des mesures de protection est un gage de sécurité.

L’essentiel en bref

  • Pour assurer les déplacements en toute sécurité dans les transports publics, veuillez respecter les règles d’hygiène de la Confédération et les mesures de protection applicables aux transports publics.

  • Le port du masque est obligatoire dans tous les véhicules des transports publics sur l’ensemble du territoire suisse. Cette obligation est également valable dans les gares, dans les salles d’attente, les passages souterrains et les commerces. Elle s’applique aussi aux personnes déjà pleinement vaccinées.

  • En ce qui concerne le port du masque sur les quais des gares, les arrêts, les télésièges et les ponts des bateaux, ce sont les prescriptions cantonales qui s'appliquent.

  • Si la distance minimale ne peut être garantie, les CFF et l’OFSP recommandent de continuer à porter le masque.

  • En sont exemptées les personnes qui, pour des raisons particulières (essentiellement médicales), ne peuvent pas porter de masque, ainsi que les enfants jusqu’à 12 ans.

  • Les informations relatives au trafic voyageurs international sont régulièrement mises à jour sur notre page Voyager en train à travers l’Europe pendant la pandémie.

  • Veuillez consulter l’horaire en ligne avant chaque trajet.

  • Informations de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) sur les masques.

  • Nous serons heureux de vous conseiller sur l'abonnement qui vous convient le mieux.

Informations à jour (état au 6 janvier 2022)

Manque de personnel pour cause de maladie

Les absences pour cause de maladie sont en augmentation aux CFF et la situation est de plus en plus tendue. Dans certaines unités, il n'y a plus de réserves de personnel. Ainsi, le matin du 5 janvier 2022, cinq trains du Léman Express ont dû être supprimés en dernière minute à Genève pour cause d’absences maladie (sur un total de 240 trains Léman Express qui circulent chaque jour).

Suite aux nombreuses absences pour cause de maladie, les horaires doivent être allégés dans la région genevoise. Ainsi, les trains Léman Express des lignes L2 et L4 sont supprimés entre Coppet et Annemasse les samedi 8, dimanche 9 et lundi 10 janvier 2022.

Veuillez consulter l'horaire en ligne avant chaque voyage en train. Les CFF vous remercient de votre compréhension.

Obligation de certificat dans les voitures-restaurants CFF

Depuis le 11 juin 2021, les voitures-restaurants (avec service ou en take-away) sont de nouveau ouvertes. Dès le 20 décembre 2021, la règle des 2G (vacciné ou guéri) entre en vigueur dans les restaurants CFF et les bistrots CFF, avec obligation de port du masque et obligation de consommer assis. Sont exceptés les clientes et clients qui commandent au take-away et qui attendent leur boisson ou nourriture (au maximum deux personnes sont admises en take-away).

Merci d'appliquer les mesures de protection en vigueur dans les restaurants. Vous trouvez plus d'informations ici sur la gastronomie ferroviaire.

Les CFF n'ouvrent plus automatiquement les portes des trains

Depuis début novembre 2021, les CFF n'ouvrent plus automatiquement toutes les portes lors d'un arrêt, notamment pour des raisons d'exploitation. La circulation de l'air dans les trains est assurée grâce à des systèmes de climatisation modernes. La mesure la plus importante du concept de protection des TP reste le port obligatoire du masque.

Ne plus ouvrir les portes automatiquement est en outre plus agréable pour les clients pendant la saison froide, surtout dans les petits moyens de transport, et permet d'économiser de l'énergie. Le concept de protection prévoit que les portes peuvent rester fermées pour des raisons météorologiques.

Trafic voyageurs international

Les CFF recommandent à toutes les personnes planifiant un voyage de s’informer suffisamment à l’avance sur les conditions d’entrée à l’étranger, en consultant le site de l’OFSP ou en se renseignant auprès des autorités des pays concernés. Les informations relatives au trafic voyageurs international sont régulièrement mises à jour sur notre page Voyager en train à travers l’Europe pendant la pandémie.

Horaires d’ouverture des magasins

Toutes les informations pertinentes sur les mesures de protection et les horaires d’ouverture des commerces dans les gares CFF sont disponibles sur la page «Coronavirus: informations relatives aux gares».

La mobilité en toute sécurité avec les CFF

Mesures de protection applicables aux transports publics

Les règles d’hygiène et de conduite de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) ainsi que le plan de protection pour les transports publics sont à respecter dans les transports publics. Le port du masque est obligatoire dans tous les moyens de transport et dans les espaces fermés à l’intérieur des gares. Cette règle s’applique à tous, à l’exception des enfants de moins de 12 ans et des personnes qui, pour des raisons médicales, ne peuvent pas porter de masque.

Les mesures de protection suivantes doivent être respectées.

Début d’une galerie photos

La protection de la clientèle et du personnel reste la priorité absolue des entreprises de transports publics en Suisse.

Respect mutuel

Protégez les autres en gardant vos distances aux haltes et arrêts, aux guichets et aux distributeurs, en montant ou en descendant des trains et, si possible, à bord des véhicules.

Il est toujours permis de retirer brièvement son masque pour manger et boire dans les transports publics. Les collaboratrices et collaborateurs en contact avec la clientèle attirent l’attention des personnes qui ne portent pas de masque sur l’obligation en vigueur.

Mesures de protection dans les gares

Des distributeurs de désinfectant sont disposés aux entrées et devant les toilettes des 34 plus grandes gares CFF. Veuillez suivre les directives du BAG lorsque vous utilisez les ascenseurs. Dans les commerces, des zones sont spécialement aménagées pour les files d’attente lorsque cela est nécessaire.

Toutes les informations pertinentes sur les mesures de protection et les horaires d’ouverture des commerces dans les gares CFF sont disponibles sur la page «Coronavirus: informations relatives aux gares».

Nettoyage des trains

Les CFF ont renforcé le nettoyage des trains depuis le début de la crise sanitaire: plusieurs fois par jour, les surfaces de contact comme les mains courantes, boutons, tables, accoudoirs et toilettes sont nettoyées et désinfectées. Sur les lignes où la demande est particulièrement forte, un nettoyage ambulant supplémentaire est effectué. Quelque 1000 collaboratrices et collaborateurs des CFF sont déployés pour garantir la propreté des trains.

Vous pouvez lire nos sept conseils pour voyager en période de coronavirus dans cet article CFF News.

Climatisation dans les trains

En l’état actuel des connaissances et des recherches scientifiques, il n’y a aucun signe de risque accru lors des déplacements en transports publics. Plusieurs études montrent que le risque d’infection dans les transports publics n’augmente pas si les concepts de protection sont respectés. L’étude de Charité, par exemple, qui s’est penchée sur le risque d’infection auprès des assistantes et assistants clientèle, ainsi qu’une étude du Imperial College de Londres, concluent en ce sens.

Les appareils de climatisation forment un flux d’air mixte. Autrement dit, l’air soufflé se compose d’un mélange d’air recyclé et d’air neuf. La quantité d’air neuf diffusé dans les espaces voyageurs est garantie par individu et varie en fonction de la température extérieure et du taux d’occupation du train. En moyenne, l’air dans les compartiments est entièrement renouvelé 6 à 10 fois par heure.

Afin d’illustrer le bon fonctionnement de la ventilation à bord des rames, CFF News s’est livré à une expérience sur le terrain avec le chercheur Michael Riediker.

La teneur en microorganismes est donc nettement réduite. Les CFF remplacent les filtres tous les 45 à 90 jours pour éviter l’accumulation d’impuretés dans les climatisations.

Les valeurs de CO2 sont-elles trop élevées dans les trains?

Les CFF effectuent régulièrement leurs propres mesures avec des appareils étalonnés dans un cadre clairement défini. Les concentrations de CO2 mesurées selon des procédures clairement définies se situent dans la plage admissible conformément aux exigences légales et normatives de l’exploitation ferroviaire.

Tous les types de trains climatisés sont équipés de capteurs intégrés aux systèmes de climatisation, qui enregistrent et surveillent en permanence la concentration de CO2. La concentration de CO2 dans l’air change de manière très dynamique et dépend de divers facteurs et variables. Dès que la teneur en CO2 augmente, les commande de la climatisation réagissent et ajustent l’apport d’air neuf/extérieur. Cette compensation peut parfois prendre quelques minutes.

Les valeurs mesurées récemment lors d’une analyse certifiée le confirment : le dispositif manuel de mesure calibré pour cette tâche a délivré des mesures qui varient de normal à satisfaisant, c’est-à-dire dans un domaine pas dangereux pour la santé (750ppm et 1400ppm). Dans de rares cas, on a trouvé des pics de CO2 durant quelques minutes dans des valeurs de 1700 à 1860 ppm. Il s’est avéré dans ces cas que les dispositifs de climatisation ont rapidement réagi en adaptant les flux d’air entrant frais et les évacuations d’air. Ainsi, des valeurs bien plus faibles en Co2 ont été obtenues en quelques minutes. Les mesures ont été effectuées dans des trains sur différentes lignes, avec différents taux d’occupation et à différents jours de la semaine.

Comme une partie de l’air est recyclé à travers de bons filtres, le CO2 n’est pas scientifiquement une bonne mesure de la qualité de l’air.

Début d’une galerie photos

Comment les CFF protègent leur personnel

Les collaboratrices et collaborateurs des CFF sont des acteurs majeurs du plan de protection pour les transports publics. Ils portent un masque d’hygiène.

L’installation de vitres en plexiglas permet de protéger le personnel et la clientèle dans le domaine de la vente desservie. Les mécaniciennes et mécaniciens de locomotive ne portent pas de masque d’hygiène pour des raisons de sécurité.

Jusqu’à nouvel ordre, les billets et les pièces de légitimation font l’objet d’un contrôle visuel pour éviter aux assistantes et assistants clientèle de les toucher.

Un grand merci à l’ensemble des collaboratrices et collaborateurs qui continuent de faire bouger la Suisse, même en ces temps difficiles.

Début d’une galerie photos

Cette iframe contient des contenus de tiers qui pourraient ne pas être accessibles.

Danke. Merci. Grazie. 💪❤

Posted by SBB CFF FFS on Friday, April 3, 2020