Une chambre pour ranger les câbles

Les câbles qui traînent sur le faisceau de voies constituent un danger latent. Une équipe de spécialistes des câbles a trouvé une solution simple pour réduire les risques de trébuchement sur une voie de garage à Olten.

Début d’une galerie photos

«Avant, on s’emmêlait parfois les pinceaux avec les câbles.» Daniel Hängärtner, chef de team Câbles, se tient dans le quartier Industrie à Olten et regarde avec satisfaction les deux voies de garage vides qui partent du dépôt de locomotives. Ici, aucune trace de désordre. À gauche, un boîtier à six prises trône sur un poteau de fer; la moitié des prises est raccordée à des câbles. À droite des deux voies ferrées, deux autres câbles et leurs connecteurs imposants dépassent d’une chambre à câbles dans le sol.

L’installation située devant le dépôt sert à alimenter en électricité les locomotives diesel des CFF pendant leur stationnement. Cela permet d’éviter que les machines, qui pèsent plusieurs tonnes, ne redémarrent pas lors de la prise de service.

Câbles: attention au risque de trébuchement!

Il y a environ deux ans, l’espace situé devant le dépôt ressemblait la plupart du temps à cela. Les câbles serpentaient le long d’une voie, passaient de l’autre côté sous les rails et étaient partiellement entrelacés. Une image qui fait froncer les sourcils de Daniel Hängärtner. En tant que chef de team Câbles, il connaît les dangers qui se cachent dans une telle situation. «Les câbles qui traînent sur le faisceau de voies représentent toujours un danger de trébuchement.»

«Tirer un câble sous les rails est un travail fastidieux et non sans danger», ajoute-t-il. «En outre, il est arrivé que des locomotives diesel roulent sur un câble dépassant sur les rails et le coupent», comme le rappelle Daniel Hängärtner.

Début d’une galerie photos

La solution: une chambre à câbles et une conduite

Après une discussion avec ses collègues de travail, le chef de team a fait une suggestion d’amélioration simple mais efficace: installer une chambre à câbles entre les rails et de là, poser une conduite sous les rails jusqu’au boîtier de connexion. Ainsi, les câbles ont pu facilement être tirés depuis la prise de courant pour être raccordés à la locomotive et être rangés proprement dans la chambre à câbles après utilisation.

Aussitôt dit, aussitôt fait: sans plus attendre, une équipe du team Câbles a installé la chambre à câbles et la conduite. Depuis, l’espace devant le dépôt est rapidement remis en ordre. «À condition que les collaborateurs  rangent vraiment les câbles après le départ des locomotives et ne les laissent pas traîner», comme l’ajoute Daniel Hängärtner en souriant.

«Petite cause, grands effets»: c’est ainsi que s’appelle la campagne des CFF pour la sécurité et la qualité, fondée sur des histoires tirées du travail quotidien des collaboratrices et collaborateurs CFF.

Tu trouveras plus d’informations sur www.cff.ch/securite-qualite.