Navigation

PRODES EA 2035: des liaisons meilleures et plus nombreuses

En Suisse, l’histoire des transports publics est un succès. L'étape d’aménagement PRODES 2035, s'inscrit dans cette histoire car elle intervient là où les avantages sont les plus importants pour les clients des trafics voyageurs et marchandises.

Photo d’une famille sur un quai.
Photo d’une famille sur un quai.

En 2040, près de deux millions de personnes voyageront chaque jour avec les chemins de fer, soit 50% de plus qu’aujourd’hui. Le réseau ferroviaire suisse devra continuer de répondre aux besoins de la clientèle à ce moment-là aussi: liaisons intéressantes, trains ponctuels, billets abordables. La Confédération et les CFF souhaitent donc aménager l’offre et l’infrastructure dans le cadre de l’étape d’aménagement (EA) PRODES 2035, de manière durable et orientée clientèle. Les CFF se félicitent que le Conseil fédéral ait approuvé l’étape d’aménagement PRODES 2035 à hauteur de 11,9 milliards de francs. De nombreux objectifs en matière d’offre soumis par les cantons, la branche du trafic marchandises et les CFF pourront ainsi être réalisés. Le Conseil fédéral a transmis le message au Parlement à la fin octobre 2018. En qualité de conseil prioritaire, le Conseil des États statuera sur PRODES EA 2035 lors de la session de printemps.

Cadence semi-horaire dans toute la Suisse
Le message au Parlement contient en particulier une liste des projets d’aménagement. Les indications relatives à l’horaire y sont sporadiques. Les projets constituent la base pour un concept d’offre porteur d’avenir. Celui-ci prévoit les améliorations principales suivantes pour la clientèle:

  • À l’avenir, les trains circuleront selon une cadence semi-horaire sur presque toutes les lignes. Aujourd’hui, la fréquence de base est la cadence horaire.

  • Sur les lignes à forte demande, les CFF mettront en place la cadence au quart d’heure. Il en résulte une cadence au quart d’heure globale pour un grand nombre de clientes et de clients. Il s’agit du prochain pas de géant dans le domaine des transports publics suisses. Grâce à la cadence au quart d’heure, il sera possible de décharger de façon efficace les trains particulièrement fréquentés.

  • À l’avenir, le trafic marchandises circulera à la cadence semi-horaire sur l’axe est-ouest, et sera plus rapide grâce au réseau Express à l’échelon de la Suisse.

Un positionnement pour notre clientèle, pour la Suisse
PRODES EA 2035 poursuit le développement de l’infrastructure ferroviaire suisse. Les nombreuses mesures d’infrastructure des dernières décennies ont toujours poursuivi l’objectif d’améliorer l’offre pour la clientèle, dans l’optique de l’évolution future de la demande. Rail 2000 a ainsi ramené le temps de parcours entre Berne et Zurich en dessous d’une heure. Les NLFA ont permis de raccourcir les temps de parcours vers le Tessin et le Valais. ZEB comprenait entre autres l’aménagement à quatre voies entre Olten et Aarau (tunnel de l’Eppenberg), qui a rendu possible le développement de l’offre grandes lignes. L’étape d’aménagement PRODES EA 2025 en cours apporte entre autres au voyageurs la cadence semi-horaire toute la journée entre Zurich–Lugano, Berne–Lucerne, Zurich–Coire et un raccourcissement du temps de parcours entre Berne et Lausanne. Et la mise en service du tunnel de base du Ceneri, prévue pour l’an prochain, va raccourcir les temps de parcours sur l’axe nord-sud et améliorer notablement les liaisons entre les centres urbains de Bellinzone, Locarno et Lugano.  Avec PRODES EA 2035, l’étape suivante commence à présent. Grâce à de nombreuses améliorations en trafics régional, grandes lignes et de marchandises, cette étape pose des bases importantes pour les voyageurs et les transports publics suisses. Elle contribue de manière notable à la compétitivité et à la qualité de vie de la Suisse et de ses régions. Les acteurs politiques ont à présent la possibilité d’améliorer PRODES EA 2035 de façon que l’offre puisse être organisée de façon encore plus attrayante pour la clientèle. Cela, avant de passer au plus important: à la mise en œuvre. Pour ce faire, il est essentiel pour les CFF que les transports publics restent abordables pour les commanditaires comme pour les clients des trafics voyageurs et marchandises. Le caractère économique et abordable des aménagements doit être surveillé régulièrement, également après la décision du Parlement.