Navigation

Ouverture d’une enquête suite aux posts Facebook d’un collaborateur

Un agent de la police des transports a tenu sur Facebook des propos contraires aux principes moraux des CFF sur des questions d’ordre politique et sociétal. Les CFF ont ouvert une enquête et pris des mesures disciplinaires à titre préventif.

Police des transports
Police des transports

Dans le cadre de recherches, un journaliste du SonntagsBlick a découvert le profil Facebook d’un agent de la Police des transports CFF. Sur sa page, ce dernier s’identifiait clairement comme tel et tenait des propos contraires aux principes moraux des CFF sur des questions d’ordre politique et sociétal.

Pour cette raison, les CFF ont ouvert une enquête et interrogé le collaborateur concerné. Ce dernier a été suspendu à titre préventif pour la durée de l’enquête. La présomption d’innocence s’applique. Les CFF détermineront la suite de la procédure au cours des prochains jours.

Les CFF ne tolèrent aucun comportement dégradant, raciste, incitant à la violence ou extrémiste de la part de leurs collaborateurs et attendent de ces dernier un comportement respectueux, valorisant et non discriminatoire. Les règles de comportement à suivre sont contraignantes. Elles sont clairement indiquées dans le code de conduite CFF. Ce code fait partie intégrante du contrat de travail CFF. En concluant ce dernier, tous les collaborateurs s’engagent à respecter les dispositions du code de conduite. Toute infraction peut avoir des conséquences juridiques.