Un centre de formation du Loewenberg tout neuf!

Le Centre Loewenberg de Morat brille d’un nouvel éclat. Les travaux, placés sous le signe du développement durable et de la protection du patrimoine, ont permis de conserver de nombreux éléments; l’intérieur a été modernisé et numérisé. Plus économe en énergie, le centre est prêt pour l’avenir.

Temps de lecture: 3 minutes

Construit il y a 37 ans au bord du lac de Morat, le Centre Loewenberg (CEL), campus de formation avec des salles de séminaire, deux pavillons d’habitation, un manoir historique et un restaurant, est devenu vétuste: les façades et les installations techniques avaient besoin d’être rénovées et les chambres n’étaient plus au goût du jour. Après un an de travaux et plus de 300 000 heures de travail de la part de quelque 200 personnes travaillant par phases en deux équipes, la transformation est désormais terminée.

Le développement durable, pris au sérieux

Grâce à la rénovation et à la modernisation, la consommation énergétique future des bâtiments sera réduite: l’équivalent de la consommation d’énergie d’une soixantaine de maisons individuelles anciennes, soit 600 000 kWh, sera économisé chaque année. La nouvelle installation photovoltaïque permet au Centre Loewenberg de couvrir tous ses besoins en réfrigération. Le surplus de courant est injecté dans le réseau public d’énergie. 98% des éléments en béton et en métal de la structure et de l’enveloppe du bâtiment ont été réutilisés. Les structures portantes des façades ont également été rénovées et remises en place. Les chaises rembourrées et le mobilier revalorisé ou fabriqué à partir de matériaux recyclés ne demandent qu’à être utilisés. Tout cela est en phase avec la stratégie de durabilité des CFF, qui promeut également l’économie circulaire.

Début d’une galerie photos

De concert avec la protection des monuments historiques

L’assainissement et la modernisation ont été étroitement suivies par les services de protection des monuments historiques. L’objectif premier était de conserver les éléments de construction d’origine et l’aspect des bâtiments classés de l’architecte Fritz Haller. Cet objectif a été clairement atteint. Il n’est donc pas étonnant que les nouveautés ne soient pas visibles au premier coup d’œil.

Technique du bâtiment et domotique: modernes et invisibles

Les défauts physiques du bâtiment ont été corrigés, la domotique et l’automatisation du bâtiment ont été entièrement automatisées et numérisées. Désormais, le Facility Manager peut se connecter depuis n’importe où au système, basé sur le cloud, afin de commander la domotique. Par exemple, la climatisation des locaux et la ventilation des salles de séjour et de séminaire ainsi que des restaurants sont ajustables sur place ou de manière décentralisée, de façon individuelle pour chaque pièce.

Réunions dans la salle de séminaire et hébergement en chambre double

Les services de restauration, les salles de séminaire et les chambres ont également été rafraîchis. Le Centre Loewenberg dispose de 144 chambres individuelles et désormais de 24 chambres doubles. Grâce aux chambres doubles, il est possible d’attirer davantage de clientes et de clients dans les segments de l’événementiel et du tourisme. Ces chambres confortables sont isolées et modernisées. Outre les travaux effectués à l’intérieur et à l’extérieur du Centre Loewenberg, les alentours ont également été réaménagés. Par exemple, les places ont été repavées, avec 340 000 pavés autobloquants.

Le Centre Loewenberg est désormais un campus de formation à la pointe du progrès. Toute l’équipe se réjouit de pouvoir offrir un encadrement complet aux futurs participantes et participants internes et externes des formations, des congrès et des ateliers.

Stratégie de développement durable des CFF

L’assainissement et la modernisation s’inscrivent dans la stratégie de développement durable des CFF. Dans le cadre de cette stratégie, les CFF misent notamment sur la réduction de la consommation d’énergie et sur l’économie circulaire.