«Lübeck est une véritable merveille nordique»

L’Allemagne a bien plus à offrir que Berlin, Hambourg ou Munich. Julia Dreger travaille aux CFF depuis un peu moins de six ans et est elle-même allemande. Elle nous livre ses bons plans, loin des grandes villes.

Début d’une galerie photos

La fierté de voyager en train reste mieux perçue que la gêne de prendre l’avion: avant l’effondrement du trafic voyageurs international provoqué par le coronavirus, le nombre de voyageurs à destination de l’Allemagne augmentait d’année en année. Afin de répondre à la demande, les deux entreprises ferroviaires CFF et DB ont continuellement développé leur offre ces dernières années. À présent, la normalité revient progressivement, y compris dans les transports publics.

Il est temps de jeter un coup d’œil vers le nord, qui offre plus d’une destination méconnue, ainsi que de véritables découvertes, en plus des grandes villes. Grâce à des liaisons ferroviaires internationales attrayantes, il est possible de les découvrir non seulement de manière respectueuse du climat, mais aussi sans embouteillages et en toute sécurité.

Julia, tu as toi-même grandi en Allemagne. Quelles sont tes destinations préférées?

L’Allemagne est une destination touristique très diversifiée. Bien que j’aie grandi en Allemagne et que j’aie pu voir beaucoup de choses, je suis toujours surprise moi-même de ce qu’il y a à découvrir. J’aime aussi m’inspirer des récits de voyage de mes amis et connaissances. Mon conseil personnel pour l’été est la ville hanséatique de Lübeck, une destination à combiner avec une escale à Hambourg.

Pourquoi cette ville et cette région en particulier?

Lübeck est une véritable merveille nordique, avec du style et une variété unique de bâtiments classés. Ce n’est pas pour rien que Lübeck est surnommée la «reine de la Hanse». Entièrement entourée d’eau, la vieille ville de Lübeck, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, est pour moi un lieu riche en souvenirs, où règne une véritable atmosphère hanséatique. En tant que connaisseuse, j’apprécie également beaucoup la cuisine et les offres culinaires du lieu, des plats traditionnels aux spécialités régionales biologiques.

Mon conseil: faire une escale à Hambourg et profiter encore un peu de la cordialité hambourgeoise. Hambourg, avec son atmosphère maritime et son architecture (par exemple l’Elbphilharmonie), offre un contraste agréable avec l’ambiance de vieille ville de Lübeck. Les promenades le long de l’Aussenalster en valent la peine.

Qu’est-ce que tu aimes le plus faire à Lübeck?

Une excursion en stand up paddle autour de l’île de la vieille ville. Cela permet de découvrir Lübeck d’une manière totalement nouvelle, depuis l’eau. Il est également possible de prendre le train de Lübeck à Travemünde, sur la mer Baltique. Vingt minutes suffisent alors pour mettre les pieds dans le sable et écouter le bruit de la mer.

Début d’une galerie photos

As-tu un bon plan à nous conseiller?

Le monde caché des passages et des cours de Lübeck – c’est dans ce labyrinthe médiéval que l’on découvre les vrais trésors de la ville.

Pourquoi prends-tu le train?

Je voyage en train parce que je fais attention au développement durable dans mes choix de voyage. De plus, je trouve que voyager en train est très relaxant. Lorsque je voyage seule, j’en profite pour lire, boire un café, discuter ou écouter des podcasts, par exemple. Mais j’en profite aussi pour travailler, ce qui est très facile grâce au WLAN du train. Mais un voyage en train offre aussi la possibilité de faire des rencontres fortuites intéressantes, et le voyage à deux, en discutant ou en regardant des films, passe aussi très vite (même en train). Avec le train de nuit, j’économise également une nuit d’hôtel et j’arrive reposée en vacances.

Quand prévois-tu ton prochain voyage?

Mon prochain voyage en Allemagne est prévu pour la fin de l’été, dans la Forêt-Noire. Avec ma meilleure amie, nous y passons régulièrement un week-end prolongé. Nous faisons des randonnées, profitons de la cuisine régionale, de la gastronomie et de l’offre de bien-être. Nous nous rencontrons généralement à mi-distance, à Fribourg-en-Brisgau, Offenburg ou Karlsruhe, puisqu’elle vient du nord. De là, nous continuons ensemble par les transports publics. Dans notre logement, nous recevons la carte KONUS, avec laquelle nous pouvons utiliser gratuitement tous les bus et trains locaux de la région, afin de nous déplacer de manière durable.

Entre-temps, je rendrai visite à ma famille et à mes amis en Allemagne, qui vivent entre Heidelberg et Francfort. En train, bien entendu. J’apprécie aussi beaucoup ces deux villes, surtout maintenant qu’une certaine normalité revient et que l’on peut à nouveau voyager dans les grandes villes.

Julia Dreger est responsable marketing à CFF Trafic voyageurs international.

Les voyages en train préservent les ressources, économisent l’énergie et émettent peu de CO2

Selon une étude commandée par TGV Lyria et réalisée par Infras, le train est meilleur que l’avion, le bus et la voiture en termes d’émissions de CO2. Il fait même mieux que la voiture électrique, et présente donc le meilleur bilan environnemental de tous les moyens de transport. Face aux vols sur de courtes distances et aux trajets en voiture, les CFF et leurs partenaires proposent un mode de transport plus respectueux de l’environnement.

Plus d’informations sur la comparaison Infras des modes de transport entre la France et la Suisse