Manque de mécaniciens: suppressions de trains

Afin de faire face à la situation tendue de mécaniciens durant le mois d’octobre, les CFF suppriment certains trains RegioExpress durant trois semaines, entre le vendredi et le lundi, du 8 au 25 octobre 2021.

Mise à jour 5.10.2021.

L’horaire normal sera en vigueur les mardis, mercredis et jeudis, tandis que les vendredis, samedis, dimanches et lundis les trains RegioExpress Vevey-Annemasse ne circuleront pas. Les trains InterRegio 15 verront leur horaire modifié afin d’effectuer les arrêts des trains RegioExpress. Quant aux samedis et dimanches, les trains RegioExpress St-Maurice–Annemasse sont également supprimés. Les trains InterRegio 90 s’arrêteront exceptionnellement à Bex durant le week-end. A noter que l’offre nocturne est garantie. De cette manière, les CFF permettent à leur clientèle de prendre en compte à l’avance les suppressions de trains et d’éviter des désagréments de dernière minute.

Ces mesures permettent de faire face à la pénurie en matière de personnel de conduite en Suisse romande, ainsi qu’au nombre plus important d’absences en cette période de l’année. Une trentaine de mécaniciens termineront leur formation dans la région Lausanne/Genève fin octobre 2021 et viendront améliorer durablement la situation. Ils seront rejoints par une trentaine de collègues supplémentaires en début d’année prochaine. Les CFF adressent leurs excuses à leur clientèle et remercient leur personnel des locomotives et de la production, qui fait preuve d’un grand engagement.

Les clients sont priés de consulter l’horaire en ligne (mise à jour jeudi) sur www.cff.ch et l’App Mobile CFF avant leur voyage. Des informations sont disponibles par téléphone au 0848 44 66 88 (CHF 0,08/min), 24 heures sur 24.

Situation en Suisse romande 28.9.2021

En Suisse romande, quelque 280 mécaniciennes et mécaniciens conduisent les trains prévus à l’horaire chaque jour. Pour ce faire, une planification annuelle est effectuée qui définit des tours de service. Un tour de service correspond à la feuille de route du mécanicien, qui lui indique quels trains il doit conduire durant sa journée de travail. La planification annuelle attribue donc à chaque tour une mécanicienne ou un mécanicien, tout en tenant compte des vacances et des jours de congé de chacune et de chacun. Des tours de réserve sont également planifiés, afin de de pallier les absences de dernière minute (maladie, etc.)

Personnel de conduite insuffisant

Comme l’ont déjà communiqué les CFF, des erreurs commises dans le passé au niveau de la planification des ressources en personnel des locomotives ont comme conséquence un manque de mécaniciens. Le nombre de mécaniciennes et de mécaniciens est tout juste suffisant pour assurer tous les trains nécessaires, mais il suffit de quelques absences de dernière minute pour que l’effectif requis ne soit pas atteint. En cette période de l’année par exemple, nous avons également davantage de malades.

C’est là que les planificatrices et les planificateurs cherchent des solutions de dernière minute, en contactant les mécaniciennes et mécaniciens pour leur proposer de modifier ou déplacer leurs congés par exemple. Mais il arrive que, malgré tous les efforts consentis de part et d’autre, l’ensemble des tours de service ne puisse pas être couvert et, qu’en conséquences, il faille supprimer des trains.

Suppression ponctuelle de trains

Samedi 25 septembre, par exemple, les CFF ont malheureusement dû supprimer les trains de la ligne S6 du RER Vaud entre Palézieux et Lausanne, un train sur deux de la ligne L5 entre Genève et La Plaine, ainsi qu’entre Fribourg et Yverdon-les-Bains. Dans ces situations, les CFF font tout leur possible pour prendre des mesures qui ont le moins d’impact possible pour la clientèle qu’ils informent en continu. Ils peuvent également, dans certains cas, adapter l’horaire. Ce qui a été le cas les 27, 28 et 29 septembre. En effet, par manque de personnel, malgré tous les efforts des services de planification et des mécaniciens eux-mêmes, il n’a pas été possible de couvrir toutes les prestations. Les CFF ont ainsi été contraints d’alléger la cadence des trains RegioExpress entre Vevey et Annemasse, qui circulent une fois par heure au lieu d’une fois par demi-heure. En complément, ils ont modifié les horaires du train InterRegio15 (Lucerne – Genève-Aéroport), afin que celui-ci circule dans l’horaire du RE supprimé et effectue l’ensemble des arrêts prévus entre Lausanne et Genève. Ainsi, malgré la suppression de son train, la clientèle ne perdra que quelques minutes. La situation devrait revenir à la normale ces prochains jours.

Recrutement renforcé pour un retour à la normale

A moyen terme, l’entreprise a pris des mesures de recrutement renforcé et, dans les six prochains mois, quelque 200 mécaniciennes et mécaniciens de locomotive vont terminer leur formation dans toute la Suisse. La situation du personnel des locomotives reviendra ainsi à la normale d’ici fin 2021 ; elle reste cependant particulièrement tendue dans certaines régions jusqu’à fin octobre, comme à Zurich ou en Suisse romande.

Les CFF adressent leurs excuses à leur clientèle et remercient leur personnel des locomotives et des services de production, qui fait preuve d’un grand engagement.

Les clients sont priés de consulter l’horaire en ligne sur l’App Mobile CFF ou le site www.cff.ch avant leur voyage. Des informations sont disponibles par téléphone au 0848 44 66 88 (CHF 0,08/min), 24 heures sur 24.