L’abonnement qui allie sécurité, ponctualité et respect du climat

Le 26 mai 2021, le Conseil fédéral a assoupli l’obligation de télétravail. Le nombre d’usagers des transports publics va donc augmenter. Pour le travail ou les loisirs, le train permet d’allier sécurité, ponctualité et respect de l’environnement. Pourquoi? Voici quatre faits qui ont leur importance.

L’été se profile lentement mais sûrement et la prochaine étape d’assouplissement laisse espérer un retour à la normalité. Par conséquent, la fréquentation des transports publics va augmenter. Cela vaut la peine de prendre le train ou les transports publics non seulement pour aller au bureau, mais aussi pour voyager dans le cadre de ses loisirs.

L’abonnement qu’il vous faut

La crise sanitaire a modifié les exigences de mobilité. Que ce soit pour les professionnels ou pour les personnes voyageant dans le cadre de leurs loisirs, les transports publics ont des solutions répondant à tous les types de besoins. Conjointement avec la branche des transports, les CFF lancent une campagne de conseil sur les abonnements. Le Contact Center CFF, les Centres voyageurs et le site Internet des CFF permettent à chacun de trouver l’abonnement qui lui convient le mieux. Vous trouverez quelques conseils pour trouver l’abonnement qu’il vous faut dans le quiz ci-dessous.

Voyager en toute sécurité

Voyager en train est non seulement un gage de confort, mais aussi de sécurité. D’une part, les installations de climatisation garantissent un apport constant d’air frais, et d’autre part, les surfaces comme les mains courantes, boutons, tables, accoudoirs et WC sont nettoyées plusieurs fois par jour. Près de 1000 collaboratrices et collaborateurs travaillent quotidiennement dans ce but. Le plan de protection des transports publics a fait ses preuves et continuera de garantir la sécurité des voyageurs. Vous trouverez plus d’informations sur la sécurité dans les transports publics à la page Coronavirus: plan de protection pour voyager en sécurité.

Arriver à l’heure en évitant les embouteillages

Pour en apprendre davantage sur la ponctualité aux CFF, n’hésitez pas à jeter un œil sur le site
«La ponctualité des CFF». En temps normal, chaque jour, plus d’un million de voyageurs et plus de 200 000 tonnes de marchandises sont acheminés à bord de quelque 10 000 trains sur le réseau ferroviaire des CFF. Le réseau ferroviaire suisse est l’un des plus fréquentés du monde. Notre priorité absolue est que notre clientèle arrive à destination à l’heure et en toute sécurité. L’article «Des trains plus ponctuels grâce aux mathématiques» montre concrètement comment les CFF peuvent être encore plus ponctuels.

En route, dans le respect du climat

Le train offre une alternative écologique à la voiture. L’écocomparateur de l’horaire CFF permet d’afficher en quelques clics la quantité de CO2 économisée lorsque l’on prend le train.
L’article «Six conseils pour générer moins d’émissions de CO2 en voyage» donne d’autres idées pour voyager en respectant les principes du développement durable.

Dans les moyens de transport et les bâtiments des transports publics, le port du masque est toujours obligatoire. En sont exemptées les personnes qui, pour des raisons particulières (essentiellement médicales), ne peuvent pas porter de masque ainsi que les enfants jusqu’à 12 ans. Les CFF vous remercient de vous respecter les uns les autres.

Quiz:  Combien de fois par semaine faut-il faire la navette entre Zurich et Berne (avec un abonnement demi-tarif) pour qu’un AG soit rentabilisé?
Quiz:  Quelle économie peut-on réaliser sur un trajet de Lausanne à Saint-Gall (aller simple) avec un abonnement demi-tarif?
Quiz:  Quel est l’abonnement le plus rentable si vous souhaitez parcourir régulièrement le trajet Genève–Lausanne puis prendre le bus à Lausanne?
Quiz:  Quel abonnement vous convient si vous avez moins de 25 ans et que vous aimez bien sortir le soir?
Quiz:  Quel est l’abonnement le plus rentable si vous prenez souvent les transports publics avec des enfants?
Quiz:  Combien de CO2 un trajet en train de Fribourg à Lugano permet-il d’économiser (par rapport à un trajet en voiture)?