Passion de l’acier

À l’époque, Hans Fischbacher a commencé dans l’abri de jardin avec le sèche-cheveux de son amie. Aujourd’hui, il vit sa passion dans son atelier à la gare de triage de Limmattal et forge des couteaux Damas, par exemple à partir d’anciens rails.

Temps de lecture: 1 minute

Il y a 40 ans, Hans est entré aux CFF comme constructeur de voies ferrées, comme s’il avait pressenti que l’acier prendrait un jour une telle importance dans son temps libre.
Il y a dix ans, sans ambition particulière, il a suivi un cours de trois jours pour apprendre à forger des couteaux en acier damassé, un savoir-faire artisanal millénaire venu d’Extrême-Orient dans lequel tout tourne autour des motifs décoratifs de la lame du couteau, que l’on appelle «Damas». Cela a suscité chez lui un véritable enthousiasme, qui ne l’a plus quitté depuis.

Hans est heureux d’avoir trouvé une activité à laquelle il consacre beaucoup de temps. Sa retraite imminente et le temps libre dont il va disposer ne lui font pas peur. Bien au contraire: il s’y prépare même explicitement et perfectionne sa technique avec persévérance. Son objectif: forger des couteaux en fonction des souhaits de la clientèle. Est-ce réaliste d’un point de vue technique? Probablement. Est-ce supportable d’un point de vue émotionnel? Difficilement. En effet, se séparer de «ses bébés», comme il appelle affectueusement ses couteaux, est déjà très difficile pour Hans aujourd’hui.

Source: CFF

Sachez que si vous voulez commander un couteau chez Hans dès maintenant pour le mettre sous votre sapin, vous serez déçu-e. La fabrication d’un couteau nécessite une trentaine d’heures. Peut-être pour Noël 2022!

Début d’une galerie photos

Après le travail

De nombreux membres du personnel CFF, en plus de s'engager à fond dans leur quotidien professionnel, consacrent aussi leur temps libre à des loisirs ou à un projet particulier qui les passionnent. Dans cette série, quatre personnes donnent un aperçu de ce qui les motive après le travail. Chaque semaine de l’Avent, nous ouvrons une petite porte et vous offrons ainsi un aperçu des engagements de certains de nos collaboratrices et collaborateurs.

Déjà paru: