«Je ne tiens pas en place, j’ai envie de faire le bien»

Il était archéologue et elle, soigneuse animalière: Dominik Ladanie et Angie Fasnacht œuvrent au sein de l’équipe SAP des CFF. Tous deux ont trouvé leur place dans l’accomplissement de leurs nouvelles tâches. Et chacun s’accorde sur ce point: SAP est bien plus qu’un simple logiciel.

«Dans le domaine des autorisations SAP, je m’occupe de la création de rôles.» - «Comment, quoi?» - Angie Fasnacht ne connaît que trop bien cette réaction. Nombreuses sont les personnes pour lesquelles les trois lettres S, A et P sont auréolées de mystère, tandis que pour d’autres, elles sont simplement synonyme d’agacement. SAP signifie «Systemanalyse Programmentwicklung» (développement de programmes d'analyse de système). Aucune entreprise ne pourrait s’en passer désormais, et les CFF encore moins. L’intitulé de sa fonction peut paraître pour le moins inhabituel aux yeux des non-initiés, explique Angie. Cependant, «chaque utilisatrice et utilisateur possède un rôle de fonction, et c’est précisément ce rôle que je crée. Plus simplement: j’attribue les autorisations qui permettent à chaque utilisateur et utilisatrice de travailler dans SAP.» Elle explique qu’elle travaille sur de multiples projets, et que cela lui apporte à la fois variété et satisfaction.

SAP aux CFF

Le portefeuille SAP des CFF est des plus variés: il couvre les unités à forte intensité d’actifs, telles que Réseaux, Matériel roulant et Immobilier, jusqu’aux fonctions transversales HR, Finances et Supply Chain Management, en passant par les unités orientées clientèle avec les applications Distribution et CRM. Autrement dit, quiconque travaille dans le domaine SAP aux CFF évolue au quotidien dans un contexte professionnel passionnant, qui lui offre un aperçu des domaines les plus divers aux CFF et lui permet de faire vraiment la différence.

Dans le cadre de son précédent emploi de soigneuse animalière, déjà, Angie aimait accomplir des tâches administratives. «À cette époque, j’adorais travailler sur le PC. Plus tard, j’ai fréquenté l’école de commerce, où j’ai commencé à m’intéresser à l’informatique.» Pour cette spécialiste SAP de 34 ans issue d’un autre milieu professionnel, l’optimisation des processus et, si possible, la «simplification généralisée» constituent ses principaux objectifs. «Je ne tiens pas en place, j’ai envie de bouger les choses, de faire le bien.» Elle raconte que ce n’était pas possible dans ses anciennes fonctions. Lorsque l’on est intéressé·e par un sujet, il est possible d’apprendre beaucoup sur le terrain. Les CFF proposent également un grand nombre de cours SAP.

«L’environnement système SAP présente à mes yeux une structure intégrée complexe. Ce n’est que lorsqu’un problème survient que l’on se rend compte de tout ce qui se cache derrière.»
Dominik Ladanie, spécialiste SAP aux CFF

Pour Dominik Ladanie, SAP est pour ainsi dire – sans vouloir paraître trop solennel – une sorte de «source», avec des dépendances dans tous les processus et systèmes possibles. Dans le cadre de son travail en tant que spécialiste SAP, l’utilité immédiate pour la clientèle est toujours prioritaire: «Dans le domaine CRM, mon rôle est d’œuvrer à l’optimisation de l’ensemble pour le compte des utilisatrices et utilisateurs, et de travailler en étroite collaboration avec les personnes afin de connaître leurs besoins.» De nombreux petits réglages s’avèrent généralement nécessaires pour que tout fonctionne en un clic. «La mise en place d’une case à cocher requiert une multitude de dépendances.» Du propre aveu de Dominik, il est à la fois exaltant et fascinant de voir tous les processus sous-jacents à l’œuvre.

Dominik avait à peine 30 ans lorsqu’il est passé à SAP voici deux ans, un peu à la manière d’un «aventurier», comme il se qualifie lui-même. «Lorsque j’ai posé ma candidature, je ne savais vraiment pas à quoi m’attendre. Mais je n’ai aucun regret.» Ce natif d’Israël a étudié l’archéologie avant de réintégrer, par le truchement de l’informatique de gestion, le «présent technologique», comme il dit. Ses capacités analytiques, son indépendance et son attrait prononcé pour la résolution de problèmes lui ont été particulièrement utiles en tant que spécialiste SAP aux CFF. Sa devise ne laisse pas la place au moindre doute: «Nous ne reculons devant aucune tâche et livrons de la qualité.» À la fin de la journée, son équipe et lui-même mettent un point d’honneur à ce que les utilisateurs et utilisatrices éprouvent de la satisfaction et à ce qu’ils prennent pleinement conscience de la plus-value apportée.

Procédure de candidature aux CFF

Nos métiers sont aussi différents que les profils que nous recherchons. Il existe toutefois des critères que nous attendons chez chaque candidate et candidat. Tu veux savoir pourquoi les CFF misent sur un entretien virtuel? Dans le reportage vidéo d’Oliver Perren, tu découvriras des informations plus détaillées sur notre procédure de candidature ainsi que sur les thèmes spécifiques abordés durant l’entretien.