Les CFF prévoient une année record pour le trafic événementiel

Concerts dans des stades, open airs, manifestations sportives, sans oublier le camp fédéral scout: cette année encore, on voit les choses en grand. Toujours présents, les CFF transportent les foules aux manifestations et les ramènent chez elles. Voici un aperçu de ce que cela implique.

Temps de lecture: 7 minutes

C’est Rammstein qui ouvre le bal: le double concert au Letzigrund de Zurich se déroulera les 30 et 31 mai. Elton John, Imagine Dragons, Die Ärzte et Metallica se produiront sur scène à leur tour en juin déjà. Au total, 13 concerts en stade sont prévus cette année. Les traditionnels open airs, comme ceux de Saint-Gall, du Gurten ou de Nyon, pourront à nouveau avoir lieu après une pause de deux ans. À cela s’ajoutent d’innombrables autres concerts de plus petite envergure en plein air. Et surtout, un millier de manifestations sont au programme cette année. Les événements les plus importants et les plus complexes, et donc ce que l’on appelle les événements phares, sont le camp fédéral scout, la Fête fédérale de lutte suisse et des jeux alpestres, les Championnats suisses des métiers Swiss Skills et les championnats du monde d’unihockey. Les CFF transporteront donc des centaines de milliers de personnes à ces manifestations, et les ramèneront chez elles. Plus de 700 trains spéciaux seront mis en service au cours des prochains mois et le personnel assurera de nombreuses prestations spéciales. L’élaboration de cette offre est une tâche herculéenne. Voici huit points importants à cet égard:

  • La Planification
  • Calcul des prix
  • Le concept de transport
  • Les trains
  • Les sillons
  • Le personnel
  • Les gares
  • La communication

Début d’une galerie photos

La planification

Pour les grands événements, la planification autour des voyages aller et retour commence environ trois ans avant la date, parfois même plus tôt. L’équipe Gestion des événements des CFF a une vue d’ensemble de toutes les manifestations, en général un millier par an. Cependant, les CFF ne sont pas partenaires de tous les transports. Ils sont impliqués dans seulement 250 manifestations. Pour les quatre événements phares, Gestion des événements prend également en charge la direction générale de projet. Les autres manifestations sont prises en charge par la filiale des CFF RailAway, par les unités Commercialisation ou Clientèle commerciale Voyageurs.

Début d’une galerie photos

Calcul des prix

Si un organisateur souhaite favoriser un voyage durable, il inclut dans le billet d’entrée le voyage aller et retour en transports publics, quelle que soit la provenance de la personne qui se déplace. Bien entendu, l’organisateur doit indemniser le chemin de fer pour cette prestation de transport. Les CFF facturent à l’organisateur un prix unitaire par personne. Pour la majorité des manifestations, les transports publics ne sont pas intégrés dans le billet d’entrée. Les visiteuses et visiteurs disposent par exemple de trains spéciaux, mais ils paient leur billet au prix régulier. Pour les CFF, toutes les manifestations sont précieuses: elles amènent des voyageuses et voyageurs supplémentaires dans les trains, dont un bon nombre sont occasionnels. C’est l’occasion de les inciter à utiliser les transports publics.

L’année événementielle en chiffres

  • Camp fédéral scout (23.7-6.8) dans la vallée de Conches avec 31 000 scouts, 30 000 personnes supplémentaires attendues. CFF: 80 trains spéciaux, Matterhorn Gotthard Bahn: 340 trains spéciaux, CarPostal: 1350 bus
  • Fête fédérale de lutte suisse et des jeux alpestres (26-28.8) à Pratteln, avec 300 000 personnes attendues. CFF: 100 trains spéciaux
  • Championnats suisses des métiers Swiss Skills (7-11.9) à Berne, avec 120 000 personnes attendues. CFF: environ 30 trains spéciaux.
  • Championnats du monde de unihockey hommes (5-13.11) à Zurich et Winterthour, avec 80 000 personnes attendues. CFF: 4 trains spéciaux
  • 13 concerts dans les stades avec un total de plus de 700 000 spectatrices et spectateurs; 70 trains spéciaux au total
  • Nombreux autres événements comme les open airs, les fêtes cantonales de gymnastique, la Streetparade
  • 175 ans du chemin de fer en Suisse, avec cinq week-ends de fête

Le concept de transport

Un concept de transport est établi sur la base du nombre de personnes qui se rendent à un événement et de leur provenance. Il y est précisé combien de trains et de bus spéciaux seront mis en service et quels trains réguliers devront être renforcés, par exemple par des véhicules supplémentaires. Pour ce faire, les CFF collaborent avec d’autres entreprises de transport, comme CarPostal SA.

Le nombre de billets vendus permet de se faire une idée du flux de visiteuses et de visiteurs. Il est possible de connaître combien de billets ont été vendus, par région. Certes, toutes celles et tous ceux qui ont acheté un billet pour une manifestation ne se déplacent pas en train. Les valeurs empiriques aident toutefois à estimer le nombre de personnes voyageant en train.

Début d’une galerie photos

Les trains

Une fois que l’on sait combien de personnes doivent être transportées, il faut prévoir les trains qui les accueilleront. Plus il y a de visiteuses et de visiteurs, plus il est important d’utiliser des trains de grande capacité. Il y a toutefois des jours où de nombreux trains des CFF circulent déjà de manière régulière. Les événements les plus simples à gérer sont ceux qui se déroulent le week-end. En l’absence des pendulaires, il y a suffisamment de trains disponibles pour les amatrices et amateurs de festivals ou de concerts.

Début d’une galerie photos

Les sillons

Tous les trains ont besoin d’un sillon. Le sillon est l’autorisation de parcourir un tronçon défini à un moment donné. Le réseau ferroviaire suisse est actuellement très chargé par le trafic régulier de personnes et de marchandises, et de nombreux chantiers réduisent encore ses capacités. C’est pourquoi trouver de la place pour les trains supplémentaires prévus pour l’événementiel n’a rien d’évident. Les trains à l’horaire et les trains CFF Cargo sont prioritaires. Mais les trains spéciaux doivent rester attrayants. En effet, une liaison qui, en raison d’un parcours spécifique par exemple, s’avère plus longue que celle parcourue par un train régulier ne sera guère prisée de la clientèle.

Début d’une galerie photos

Le personnel

Une fois les trains organisés et planifiés dans l’horaire, il faut trouver des mécaniciens et des assistants clientèle. Il faut aussi canaliser les foules qui entrent en gare ou en sortent avant ou après un grand événement. Les membres du personnel CFF, vêtus de gilets fluorescents jaunes, s’en chargent. Ils veillent notamment à ce que les distances de sécurité par rapport aux voies soient respectées et que le flux de personnes se déplace dans la bonne direction. Et, chose très importante: ils sont à disposition pour tout renseignement.

Les gares

Les gares doivent également être prises en compte dans la planification autour des grands événements. La plupart du temps, il faut des panneaux pour indiquer le chemin à suivre aux visiteuses et visiteurs. Lors de grands événements comme la Fête fédérale de lutte suisse et des jeux alpestres, la gare est pavoisée sur le lieu de la fête. En outre, les toilettes doivent éventuellement être accessibles plus longtemps et nettoyées plus souvent. Et certains gérantes et gérants des commerces en gare adaptent leurs horaires d’ouverture.

Début d’une galerie photos

La communication

Les meilleurs trains spéciaux ne servent à rien si les visiteuses et visiteurs ne sont pas au courant de leur existence. Ils doivent être informés de cette offre, par exemple sur www.cff.ch/events. Ils y trouveront toutes les informations utiles concernant les événements à venir. Les trains spéciaux sont également mentionnés dans l’horaire en ligne. Mais il n’y a pas que la clientèle qui doit être informée des trains spéciaux et des prestations de transport liées à un événement. Les membres du personnel CFF aux guichets et à bord des trains doivent également l’être. Les assistantes et assistants clientèle, en particulier, doivent savoir quels sont les billets valables pour le voyage aller et le voyage retour.