Connecting Europe Express: un rail fort pour le climat

Symbole de la contribution du chemin de fer à la protection du climat, un train affrété pour l’Année européenne du rail arrive en Suisse pour deux jours, accueilli par Simonetta Sommaruga, conseillère fédérale, Vincent Ducrot, CEO des CFF, et des représentant-e-s de la branche.

2021 est l’Année européenne du rail. Spécialement affrété à cette occasion, le train Connecting Europe Express sillonnera l’Europe pendant cinq semaines, parcourant 20 000 kilomètres, traversant 26 pays et s’arrêtant dans plus de 100 villes. Vincent Ducrot, CEO des CFF, a participé aux festivités organisées aujourd’hui pour saluer l’arrivée de ce convoi spécial en Suisse. «Le chemin de fer a une longue tradition en Europe, reliant les pays, les personnes, les entreprises. Sur fond de changement climatique, il joue aussi un rôle essentiel pour l’avenir.»

Le rail fait partie de la solution

Conformément à la stratégie climatique du Conseil fédéral, la Suisse doit atteindre l’objectif de zéro émission nette de gaz à effet de serre d’ici à 2050. Écologique, nécessitant peu de ressources et imbattable par rapport à l’avion, au bus et à la voiture électrique, le train fait partie de la solution. En recourant au transport par le rail, la Suisse économise 5 millions de tonnes de CO2 chaque année, ce qui correspond à 10% de ses émissions totales.

Les CFF et leurs partenaires améliorent les liaisons internationales afin de renforcer l’attrait du train aux yeux de la clientèle privée et des entreprises et d’accroître la part du rail dans le système de transports global. L’achèvement de la Nouvelle ligne ferroviaire à travers les Alpes (NLFA) en témoigne. Grâce à cet ouvrage du siècle, les trains européens de voyageurs et de marchandises disposent de davantage de capacités et circulent de manière plus rapide et plus écologique en Suisse. Cette évolution encourage le transfert du trafic de marchandises vers le rail.

Les CFF étendent par ailleurs leur offre de trains de nuit pour répondre à la hausse de la demande dans ce domaine. À compter du changement d’horaire de décembre 2021, un train de nuit circulera chaque jour à destination d’Amsterdam. Par la suite, l’offre sera étendue à Berlin et Hambourg, et une nouvelle liaison directe sera proposée pour Leipzig et Dresde.

Dans le cadre de l’horaire 2022, les voyageuses et voyageurs bénéficieront progressivement de relations diurnes plus rapides entre Zurich et Munich (nouveau temps de parcours réduit à 3 heures et 30 minutes). Par ailleurs, les CFF ajouteront Gênes et Bologne, deux destinations attrayantes, à la liste des villes desservies en Italie.

Dans son allocution, Simonetta Sommaruga, conseillère fédérale, a salué l’engagement des CFF: «Nous continuons de renforcer le trafic ferroviaire national et international - et ce faisant, nous renforçons également la protection du climat.» Il vaut la peine de travailler en étroite collaboration dans toute l'Europe. Le gain de temps pour les trajets de Zurich à Munich en est un bon exemple. «Et cela se traduit par des liaisons CFF plus directes vers différentes villes italiennes et par les nouveaux trains de nuit.»

Prochaine étape: Bâle

Après Berne, le Connecting Europe Express rejoindra demain le terminal de conteneurs de la gare de marchandises de Bâle Wolf. Des représentantes et représentants de la Confédération, des transports publics et des entreprises de transbordement de marchandises s’y retrouveront pour discuter ensemble de la manière d’améliorer le fret ferroviaire. L’essai de frein et l’attelage automatiques seront au cœur des débats. Ensuite, les CFF remettront symboliquement le train à la Deutsche Bahn (DB).

«Nous continuons de renforcer le trafic ferroviaire national et international - et ce faisant, nous renforçons également la protection du climat.»
Simonetta Sommaruga, conseillère fédérale

Train spécialement affrété pour l’Année européenne du rail.

L’objectif de l’Année européenne du rail et du train spécial Connecting Europe Express est, pour l’Union européenne et les entreprises de chemin de fer européennes, de promouvoir le trafic ferroviaire et de contribuer à atteindre les objectifs climatiques. Le train sert de forum de discussion sur l’avenir du rail et sa contribution à l’atténuation du changement climatique. Du 2 septembre au 7 octobre, il s’arrêtera dans de nombreuses villes. Plusieurs manifestations et une exposition organisée dans une voiture spéciale permettront au public de découvrir de nouvelles technologies et de nouveaux projets d’infrastructure en lien avec le trafic ferroviaire en Europe.

Cette iframe contient des contenus de tiers qui pourraient ne pas être accessibles.