Navigation

Les CFF et login offrent une opportunité de travail à 20 réfugiés

Pour un projet pilote, les CFF et login formation professionnelle SA ont accueilli 20 réfugiés statutaires en préapprentissage d’intégration. Ce faisant, ils saisissent une occasion de ga-rantir la relève dans les métiers de la mobilité. Les premiers résultats montrent le succès de ce modèle.

Nettoyants de bâtiments des CFF
Nettoyants de bâtiments des CFF

Une large part des personnes qui ont fui leur pays y ont reçu une solide formation. Pour que le marché du travail suisse profite de ce potentiel, le Secrétariat d’État aux migrations a lancé en 2018 un programme pilote de préapprentissage d’intégration sur quatre ans. Les CFF et login y ont participé et sont aujourd’hui convaincus de son succès:

  • En août 2018, 20 personnes âgées de 18 à 38 ans ont commencé leur préapprentissage d’intégration d’un an chez login. Elles occupent toutes des places de formation des CFF.

  • Neuf personnes ont suivi un préapprentissage d’intégration en construction de la voie, six en nettoyage des bâtiments, quatre en mécanique/automatisation et une en logistique.

  • Sandra Hutterli, responsable Formation, est enthousiaste: «Sur ces 20 personnes, 16 ont trouvé un débouché aux CFF, soit 80%, et il s’agit d’un apprentissage débouchant sur un CFC dans près de la moitié des cas. C’est vraiment une success story.»

  • Les préapprentissages d’intégration soulagent durablement les pouvoirs publics et permettent aux personnes qui ont fui leur pays de s’intégrer dans la société suisse et de trouver leur place sur le marché du travail. C’est aussi l’occasion pour les réfugiés d’acquérir les connaissances spécifiques au métier et de se familiariser avec le monde du travail suisse et ses particularités culturelles.

  • «Face aux besoins de mobilité croissants, nous avons aussi de plus en plus besoin d’une relève qualifiée pour le chemin de fer», explique Sandra Hutterli. Le modèle contribue à garantir la relève dans les transports publics. Les préapprentissages d’intégration constituent un canal supplémentaire de recrutement de candidats à la relève pour la branche.

  • Le modèle s’avère prometteur pour le marché du travail suisse et l’intégration réussie des réfugiés.