La métamorphose de la gare de Lausanne commence

Les travaux de modernisation de la gare de Lausanne ont démarré ce 29 juin 2021. Près de dix ans de travaux seront nécessaires pour l’agrandir et réaménager. L’objectif : Une gare sûre et confortable, qui accueille plus de voyageurs et des trains plus longs.

Début d’une galerie photos

Lausanne est le plus important carrefour ferroviaire de Suisse romande. Aujourd’hui, 130 000 personnes transitent par cette gare. D’ici 2030, sa fréquentation va presque doubler : les estimations prévoient une affluence de 200 000 personnes par jour. Pour faire face à cette demande augmentée, l’agrandissement et la modernisation s’imposent.

Dix ans de travaux pour une gare sûre, confortable et accessible

Ces travaux dureront environ dix ans et permettront à la gare de Lausanne de devenir un véritable hub de mobilité grâce à une meilleure connexion aux autres transports publics. Dans un premier temps, les travaux n’ont pas de répercussions sur la clientèle.

Les principaux jalons de la transformation :

  • 29 juin 2021 : La Confédération, les cantons de Vaud et Genève et la Ville de Lausanne fêtent le démarrage des travaux.
  • Eté 2022 : Mise en service de la 4e voie et du saut-de-mouton. Plus de trains pourront circuler sur les 4 voies entre Lausanne et Renens. Le tronçon le plus chargé de Suisse romande est ainsi plus fluide.
  • Décembre 2022 : Saut d’offre du RER Vaud. Quatre trains par heure entre Cossonay et Cully.
  • 2025 : Mise en service du parking et du premier quai modernisé.
  • 2029 : Circulation possible des trains de 400 mètres dans toute la gare. Les quais sont désormais plus longs et plus larges pour augmenter le confort et la sécurité des voyageurs. En plus, les clientes et clients pourront accéder aux trains à niveau – un grand atout pour les voyageurs avec poussette, et/ou bagages ou en fauteuil roulant.
  • 2030 : Améliorations des flux en gare de Lausanne grâce aux nouveaux passages inférieurs centre et ouest, de 21 mètres de large chacun. Mise en service du métro m2 sur son nouveau tracé et du nouvel espace sous la place de la gare (partie ouest).
  • 2031 : Mise en service du nouveau passage inférieur est, ainsi que de tout le sous-sol, sous la place de la Gare. Les CFF sont heureux de vous accueillir dans le nouveau hub de mobilité de Lausanne

Début d’une galerie photos

Découvrir le chantier de la gare de Lausanne à travers l’exposition popup

Afin d’informer au mieux la population, les collaborateurs et la clientèle, les CFF mettent en place une exposition temporaire. L’exposition pop-up sur la voie 9 fournit des informations sur les sujets suivants :

  • le déroulement des travaux et les différentes étapes
  • les différentes modifications temporaires et comment trouver son chemin dans la gare en travaux
  • à quoi ressemblera la gare en 2030
  • les aspects environnementaux du chantier
  • comment les CFF évitent les nuisances sonores
  • … et bien plus !

L’accès est libre. L’exposition est accessible pendant les heures d’ouverture de la gare, entre le 30 juin et le 26 septembre 2021.

Début d’une galerie photos

3 questions à Astrid Dinger, Responsable des projets du nœud Lausanne, membre de la direction Léman 2030.

Les travaux d’agrandissement de la gare de Lausanne démarrent, que ressens-tu ?

Un grand soulagement : on peut enfin commencer ! Une fierté aussi, pour toute l’équipe. Et puis de la chance : c’est passionnant de pouvoir changer l’image du cœur d’une ville.

Nous sommes à la fin d’une longue procédure avant d’obtenir l’autorisation de construire, quels ont été les moments forts de cette période ?

Il y a eu des moments intenses. Le dépôt d’un dossier de mise à l’enquête en est un, mais le moment où nous avons reçu l’autorisation de construire en force a été un vrai bonheur. Après le soulagement, c’est le moment aussi du respect, devant la tâche formidable qui nous attend.

Quels sont les principaux défis de ce projet ?

Réussir ce chantier en toute sécurité et sans soucis majeurs. C’est un projet colossal, en plein centre de la ville, avec des trains qui circulent, des voyageurs, des riverains, des interfaces avec d’autres projets. Je pense que le déplacement de la marquise historique sera aussi un formidable défi, que je me réjouis de relever : on ne fait pas ça deux fois dans sa vie !