Lausanne : les travaux de transformation de la gare se concrétisent

Les travaux d’agrandissement et de modernisation de la gare de Lausanne progressent. Plusieurs chantiers sont déjà en cours et d’autres débuteront dans le courant de l’année. Les CFF prennent des mesures pour minimiser les impacts auprès de la clientèle, des usagers et des riverains.

Temps de lecture: 4 minutes

Lancés le 29 juin 2021, les travaux d’agrandissement et de modernisation de la gare de Lausanne battent leur plein : à l’ouest de la gare, des travaux de technique ferroviaire ont pour but de raccorder les voies de la gare à la nouvelle quatrième voie Lausanne-Renens. Une paroi de protection du chantier est également en construction, tout comme un nouveau mur de soutènement. Au sud de la gare, les travaux de démolition des bâtiments du Simplon ainsi que les opérations de détournement des canalisations se poursuivent. D’autres travaux de forage sont également en cours au bas de l’avenue Ruchonnet ainsi que dans le passage sous-voies est.

Dès lundi 14 février, la circulation est modifiée sur la Place de la Gare, qui est en grande partie entourée de nouvelles palissades de chantier : le trafic routier transite par le nord de la place et des itinéraires piétons et de mobilité douce sont aménagés tout autour du bâtiment. (voir encadré ci-dessous)

Des mesures pour réduire les impacts

Les CFF mettent en place de nombreuses mesures pour que le chantier lausannois du siècle ait le moins de répercussions sur la clientèle, les usagers ou encore les riverains de la gare. Du côté des trains, aucune modification. Tous les trains circulent, l’offre est assurée. C’est plutôt autour de la gare que les travaux deviennent de plus en plus visibles, et audibles !

Le bruit justement… Si une très grande partie des travaux peut se faire de jour, certaines phases du chantier doivent obligatoirement se faire de nuit : « Nous prenons et développons des mesures, en utilisant des outils moins bruyants ou en concentrant certains travaux, par exemple », explique Astrid Etienne, cheffe des projets du Nœud de Lausanne. Ces derniers jours, une paroi de protection de 350 mètres de long et de7,5 mètres de haut, dont 3 recouverts de bois, a été élevée le long des voies à l’ouest de la gare : « Cette paroi nous permet d’isoler les activités de chantier de l’exploitation ferroviaire et ainsi d’effectuer davantage de travaux de jour ».

Dialogue avec les riverains

D’autres mesures ont aussi été prises : la pose de fenêtre antibruit avant le début des travaux sur les immeubles les plus impactés, la sensibilisation des entreprises, le regroupement des travaux bruyants, mais aussi l’utilisation des machines à une puissance moindre ou encore la pose de bâches permettant d’atténuer le bruit.

Cindy Uldry est chargée des relations avec les riverains de la gare. Commerçants touchés par les modifications des accès, des emplacements des arrêts de bus ou encore des places de parc, riverains impactés par le bruit des travaux : ses journées sont désormais bien chargées : « Il y a quelques jours, des travaux très bruyants de démolition d’un ancien heurtoir ont dû être entrepris. Nous avons utilisé une scie plutôt qu’un marteau-piqueur, mais le bruit était vraiment très important », raconte Cindy Uldry, qui a reçu dans les heures qui suivaient de nombreux messages et téléphones de riverains. « Je comprends leur irritation, et je pense qu’il est très important de maintenir un lien privilégié, car les travaux vont encore durer plusieurs années ».

L’accès en gare de Lausanne en pratique dès le 14 février

Pour les deux-roues :
Une nouvelle station vélo, sécurisée, protégée et accessible a été mise en place en bas de l’Avenue de la Gare.
Les places publiques extérieures pour les vélos qui étaient devant le Tibits seront déplacées en bas du chemin du Petit-Chêne.

Circulation routière :
Le double sens sur la Place de la Gare est conservé, mais modifié. Tous les véhicules circulent sur le nord de la place. Les CFF et la Ville de Lausanne recommandent d’éviter le secteur ; la circulation y sera difficile.
Des arrêts dépose-minute permettent de déposer des personnes à l’Avenue de la Gare et à la Rue du Simplon.

En taxi :
Les emplacements taxi seront déplacés le long de l’Avenue de la Gare. Une signalétique spécifique est mise en place.

Bon à savoir :
Les CFF conseillent aux personnes à mobilité réduite et aux voyageurs avec une poussette ou une valise de privilégier le passage inférieur à l’est de la Gare (côté Vevey). Ce cheminement libre de marche permet de se déplacer librement dans et aux abords de la gare sans rencontrer d’obstacles.

En bus, pas de changement :
Les arrêts de bus t-l se trouvent sur l’Avenue de la Gare (pour les lignes 85 et 21) et sur l’Avenue Louis-Ruchonnet (pour les lignes 3 et 21) – plan www.cff.ch/infoslausanne