Cinquante ans de sacs à dos bien remplis et de rencontres inoubliables

Des hippies aux jeunes pour le climat, d’Abba à Billie Eilish, du billet papier au Mobile Pass… Interrail a vu défiler bien des changements! Alors que le «billet pour l’Europe» fête ses cinquante ans cette année, il est temps de revenir avec le 1er client Interrail sur cette belle histoire.

Temps de lecture: 5 minutes

Cette iframe contient des contenus de tiers qui pourraient ne pas être accessibles.

Soif de liberté dans les années 1970

Dans le sillage des hippies et des mouvements sociaux aux États-Unis, la jeunesse européenne est unanime: les normes et les institutions, jugées trop figées, doivent être réformées. Les Beatles se sont séparés, mais Queen et Abba tournent en boucle à la radio. Une chose est sûre: les jeunes n’en peuvent plus des vacances ternes avec leurs parents. Ils veulent découvrir le continent à leur gré. À cette époque de rupture, l’Interrail (le billet de train pour l’Europe) arrive à point nommé. En 1972, cinquante ans exactement après la création de l’Union internationale des chemins de fer (UIC), cette offre fait son apparition pour les moins de 21 ans.

«Jugend trifft sich in Europa» (La jeunesse a rendez-vous avec l’Europe), slogan de la première campagne Interrail en 1972.

Le Pass Interrail ouvre une nouvelle ère du trafic voyageurs en Europe. En effet, ce nouveau billet de train international permet aux jeunes gens curieux de découvrir tout le continent munis de leur seul sac à dos. À la fin de la décennie, l’offre «Interrail Senior» arrive sur le marché. Les bourlingueurs plus âgés peuvent alors aussi parcourir l’Europe à petit prix.

L’offre Interrail a d’abord été réservée aux moins de 21 ans. Ensuite, elle a été étendue aux seniors et aux adultes.

Premier boom Interrail durant les folles années 1980

La new wave a depuis longtemps gagné les salons et n’est plus cantonnée à la scène punk. En Europe, beaucoup surfent sur la nouvelle vague allemande. Dans les années 1980, les radios diffusent du Michael Jackson, mais aussi les titres saturés de synthés de Depeche Mode et d’A-ha. Les jeunes n’en finissent pas de critiquer la société et forment notamment les premiers mouvements écologiques. Interrail, alternative écologique à d’autres moyens de transport, gagne en popularité. Dès 1982, plus de 270 000 Pass Interrail sont vendus. En 1989, à la chute du mur, l’Europe semble ne plus avoir de frontières avec le Pass Interrail. La même année, le Pass «Interrail Flexi» voit le jour. Il permet aux moins de 26 ans de voyager dix jours au choix dans le mois. À la même époque, le Pass Interrail pour adultes est testé dans les pays nordiques, en Grande-Bretagne et en Grèce.

Les nouvelles zones des années 1990

Des tubes comme «Smells like Teen Spirit» de Nirvana ne sont plus seulement diffusés à la radio, mais passent aussi sur Viva et MTV. Les années 1990 voient l’émergence d’un nouvel ordre mondial après la fin de la guerre froide et la chute de l’Union soviétique. Interrail aussi fait sa réforme et met en place le système par zones en 1994. Un billet à une zone permet de voyager 15 jours; un billet à deux ou trois zones, un mois complet. En 1998, pour le plus grand plaisir des plus de 26 ans, le test de l’Interrail pour adultes débouche sur une offre fixe, en vente dans la majorité des pays européens.

L’univers Interrail en 1999: l’Europe est divisée en huit zones Interrail.

Années 2000: les frontières tombent

Entre-temps, les «digital natives» (soit les enfants du numérique) ont l’âge de voyager seuls en Europe. Ils écoutent de la musique sur Youtube ou sur leur iPod. Dans la droite ligne de la mondialisation croissante, le système par zones cède la place à l’Interrail Global Pass en 2007. Pour la nouvelle génération Interrail, un seul pass suffit ainsi pour voyager sans frontières dans toutes les zones. Pour ceux qui préfèrent prendre leur temps dans un pays, il existe aussi un One Country Pass. Et comme les jeunes ne sont plus les seuls à parcourir l’Europe en train, les Pass Interrail accèdent à la 1re classe dans les années 2000. Interrail perd ainsi progressivement sa réputation d’être une offre destinée à des jeunes à l’hygiène douteuse portant d’énormes sacs à dos.

Carte et sac à dos: tout ce qu’il faut pour décider de la prochaine destination jusqu'aux années 2000.

Les années 2010 et l’essor du numérique

Au début de cette décennie, le monde entier se trémousse sur «Harlem Shake» et «Gangam Style», mais en 2018 et 2019, les jeunes sont de plus en plus nombreux à manifester pour le climat et des mesures efficaces de protection du climat. Les «Fridays for Future» donnent un nouveau souffle au voyage en train, alternative durable à l’avion. En 2019, les ventes de Pass Interrail frôlent les 400 000, et le périmètre de validité est étendu à l’Estonie, la Lettonie et la Lituanie. La jeunesse pour le climat est aussi plus douée pour le numérique que les générations précédentes, et ne prépare plus ses voyages sur les bonnes vieilles cartes imprimées mais avec l’appli Rail Planner, qui facilite la planification d’itinéraire depuis 2013.

Un Pass Interrail de la première heure. Aujourd’hui, c’est encore plus pratique de voyager avec le Mobile Pass.

Crises et anniversaires des années 2020

Au début des années 2020, la crise climatique n’est plus la seule préoccupation dans le monde: les premiers cas d’un nouveau coronavirus se déclarent, puis la propagation est rapide. La pandémie qui s’installe rend les voyages internationaux compliqués, voire impossibles. Interrail subit aussi une baisse d’activité sans précédent. C’est aussi l’époque des tâtonnements pour mettre au point de nouvelles applications, plus modernes. Le Mobile Pass finit par évincer le billet papier désuet. En 2021, le pass numérique est utilisé par 96% des voyageurs. 2021 voit en outre la création d’une plate-forme communautaire animée sur laquelle des passionnés du voyage en train s’inspirent mutuellement et s’entraident. Depuis cinquante ans, Interrail relie les pays et les personnes. En même temps, le billet de train pour l'Europe représente aussi un avenir de voyage durable et responsable en Europe. À d'autres années d'amitiés et d'aventures inoubliables – joyeux anniversaire, Interrail !

Début d’une galerie photos

Cinq conseils pour ton prochain voyage Interrail

En cinquante ans de voyages Interrail, nous avons eu tout loisir de réunir quelques conseils. Voici les cinq plus importants:

  1. Mieux qu’une valise, un sac à dos rend le voyage plus agréable.
  2. Réserver sa place évite de perdre du temps à chercher un siège libre. C’est même obligatoire sur certaines lignes.
  3. Pour un voyage réussi, il faut être en bonne compagnie. Si tu préfères voyager en solitaire, tu as toutes les chances de faire de belles rencontres.
  4. L’appli Rail Planner et le Mobile Pass rendent les voyages encore plus commodes.
  5. Même si la situation s’est un peu apaisée, il est toujours recommandé de connaître les mesures liées au coronavirus dans les différents pays traversés.