La locomotive Rail 2000 devient toujours plus respectueuse du climat

Depuis 2017, la modernisation des locomotives de type Re 460 est en cours, permettant la mise en œuvre de nombreuses mesures d’économies d’énergie. L’analyse de plus de 100 000 courses a montré que les locomotives étaient désormais beaucoup moins énergivores.

Début d’une galerie photos

D’ici 2022, 119 locomotives de type Re 460 seront modernisées dans les ateliers CFF d’Yverdon-les-Bains. Les CFF investissent pour cela quelque 270 millions de francs. À ce jour, 66 véhicules ont été révisés et sillonnent maintenant la Suisse de manière plus respectueuse du climat. Cette amélioration est notamment due aux nouveaux convertisseurs de traction ABB de dernière génération, qui fournissent aux moteurs le courant nécessaire tout en récupérant l’énergie de freinage. D’autres mesures d’efficacité énergétique viennent s’ajouter à cela, dont l’installation de nouveaux groupes d’alimentation en air comprimé.

Des économies représentant la consommation de courant de 10 000 ménages

De premières évaluations ont pu être effectuées concernant la consommation énergétique. Lorsque les travaux de modernisation seront achevés, la flotte pourra réaliser un gain énergétique annuel de 29,9 GWh de courant ferroviaire ou 3,3 millions de francs. Ce sont presque 5 GWh de plus que prévu. Les économies réalisées correspondent à la consommation annuelle de courant de 10 000 ménages, soit l’équivalent de la ville d’Olten. Afin de déterminer l’importance des économies réalisées lors de l’exploitation quotidienne, la consommation énergétique de plus de 100 000 courses de locomotives a été analysée au cours d’un semestre.

Parallèlement au montage de nouveaux convertisseurs de traction, d’autres mesures d’économie d’énergie sont testées et mises en œuvre. Celles-ci comprennent la modification du système de refroidissement des transformateurs des locomotives. Désormais, les ventilateurs de ces véhicules moteurs garés pourront être réglés au besoin, ce qui permet aussi d’économiser de l’énergie. Enfin, les CFF testent depuis quelques mois un mode de charge partielle sur les Re 460: grâce à une modification logicielle, il est possible de couper les moteurs d’un bogie si la puissance de traction est suffisante. Trois locomotives Re 460 circulent à présent avec cette nouvelle fonctionnalité, pour une année, en vue d’en évaluer les difficultés mécaniques. Le développement et le test du mode de charge partielle ont été soutenus financièrement par l’Office fédéral des transports (OFT).

Des Re 460 modernisées reconnaissables au premier coup d’œil

À l’heure actuelle, 66 locomotives Re 460 ont été modernisées et sont de retour sur les rails. Elles sont aisément reconnaissables au nouveau logo frontal en 3 dimensions et à la brillance de leur livrée. Suite à la validation au printemps 2020 de l’option d’achat de nouveaux convertisseurs de traction, les travaux de modernisation se poursuivront jusqu’en 2022. Les 119 locomotives de la flotte pourront alors circuler pour 20 années supplémentaires dans toute la Suisse de manière fiable et économe en énergie.

Les CFF proposent des prestations de mobilité combinant efficacité énergétique et respect du climat

Si l’on excepte les solutions de mobilité douce, le train est le moyen de transport le plus respectueux du climat et le plus efficace sur le plan énergétique. Le choix du train pour ses déplacements représente un geste en faveur de l’environnement, car ce moyen de transport à l’empreinte carbone plutôt faible permet de préserver les ressources et d’économiser l’énergie. Les CFF se fixent des objectifs ambitieux: d’ici à 2025, ils entendent économiser jusqu’à 600 GWh par an. Ils soutiennent ainsi la stratégie énergétique 2050 de la Confédération et fournissent une contribution essentielle à la transition énergétique de la Suisse et à la gestion durable de la mobilité croissante. Afin d’atteindre ces objectifs, les CFF coordonnent plus de 250 mesures dans le programme Économies d’énergie. Des optimisations techniques du matériel roulant en font partie. Ces mesures garantissent un gain énergétique d’environ 175 GWh, soit environ 30% de l’objectif global de 600 GWh. Le saviez-vous? Les CFF circulent à 90% grâce à de l’énergie hydraulique produite en Suisse. Nos centrales hydro-électriques produisent un courant ferroviaire non émetteur de CO2 et respectueux de l’environnement.

La locomotive Re 420 bat tous les records de kilomètres parcourus

En matière de fiabilité, la Re 420 n’a rien à envier à la Re 460: la plus importante série de locomotives Re 4/4 II/III, ou aujourd’hui Re 420/421/430, affiche désormais quelque 2 milliards de kilomètres au compteur. Depuis la première livraison en 1964, les 296 locomotives ont fait environ 50 000 fois le tour de la terre. En 2014, la Re 420 a fêté ses cinquante années de service et assure toujours l’acheminement de voyageurs et de marchandises ainsi que certains transports spéciaux.