Feu vert pour la gare de Lausanne !

Aucun recours n’a été déposé contre la décision du Tribunal administratif fédéral (TAF) du 13 novembre dernier d’accorder le permis de construire au projet Léman 2030 de transformation de la gare de Lausanne. Les CFF vont pouvoir commencer les travaux cet été.

Début d’une galerie photos

La nouvelle a été accueillie avec soulagement et satisfaction par les équipes de projet de Léman 2030 et par leurs partenaires du canton de Vaud et de la Ville : les signaux sont au vert pour le début des travaux de transformation de la gare de Lausanne.

Pour Peter Jedelhauser, Directeur du programme Léman 2030, « C’est une étape importante que nous venons de franchir. A nous désormais de relever les défis de construction, de planification et et d’information de ce chantier majeur pour toutes les clientes et les clients de l’Arc lémanique ainsi que pour les riverains.»

Les équipes de projet des CFF travaillent d'arrache-pied pour préparer les premières phases des travaux de construction, qui débuteront cet été. Les riverains, les locataires, les commerçants et les associations seront informés de la planification détaillée dans les semaines et les mois à venir.

Un projet d’envergure pour développer la mobilité dans l’arc lémanique

Le projet Léman 2030 de réaménagement de la gare de Lausanne est un élément-clé de la mobilité future et durable en Suisse romande. En se transformant en hub de mobilité, elle ancre son importance sur le réseau ferroviaire national. Les quais seront élargis et allongés afin d’accueillir des trains de 400 mètres de long, offrant davantage de places assises dans les trains. L’accès aux quais sera facilité. Et les passages inférieurs seront complètement reconstruits. De deux actuellement, ils passeront à trois et seront considérablement élargis pour permettre une meilleure répartition des flux de voyageurs. Les interfaces avec les métros, la place de la Gare et la rue du Simplon seront également améliorées. La majestueuse marquise de la gare sera légèrement déplacée, mais préservée. Le montant des travaux est estimé à près de 1,3 milliard de francs, financé par le crédit ZEB de la Confédération, par CFF Immobilier ainsi que par le canton de Vaud et la Ville de Lausanne.

Le projet de la gare de Lausanne s’inscrit dans le programme Léman 2030 qui a pour objectif de développer l’offre et les infrastructures entre Lausanne et Genève.