Origine des mauvaises odeurs des bioréacteurs

Cela fait longtemps que les toilettes à clapet ne sont plus autorisées à bord des trains. À la place, on utilise aujourd’hui des mini-stations d’épuration biologique. Les CFF mettent en œuvre différentes mesures pour éliminer les mauvaises odeurs résiduelles dans les duplex TGL.

Temps de lecture: 3 minutes

Depuis l’été 2022, des nuisances olfactives sont signalées à la gare Löwenstrasse (voies 31-34 à Zurich gare centrale) et dans d’autres gares. Les CFF présentent leurs excuses aux voyageuses et voyageurs pour la gêne occasionnée.

Le problème est dû aux petites stations d’épuration (appelées «bioréacteurs») qui équipent les toilettes des duplex TGL. Chacun des 460 WC disponibles dans les 62 trains duplex TGL est doté d’un tel bioréacteur. C'est un nouveau système respectueux de l'environnement, qui a encore des maladies de jeunesse. Des progrès ont certes été réalisés depuis l'année dernière, mais des odeurs sont malheureusement encore perceptibles en fonction des conditions météorologiques.

Renouvellement des bactéries, optimisation de l’apport en oxygène et remplacement du savon

Depuis l’été 2022, les CFF ont vérifié la totalité des 460 bioréacteurs et renouvelé les bactéries lorsque cela était nécessaire. Depuis avril 2023, ils contrôlent de nouveau l’activité biologique, ce qui leur a permis de constater que certains systèmes de toilettes ne fonctionnaient pas toujours comme prévu. On note, entre autres, que l’apport en oxygène (quantité et durée) est insuffisant en raison du recours au stationnement économe en énergie et que le savon utilisé freine l’activité biologique.

Pour contrecarrer ces effets à court terme, les CFF renouvellent les bactéries dans les bioréacteurs, là où cela est nécessaire. Les cultures biologiques ont toutefois eu besoin de plusieurs semaines pour atteindre leur niveau d’activité maximal. Les CFF prévoient aussi d’améliorer l’apport en oxygène et de remplacer le savon actuel. Par ailleurs, les voies de la gare Löwenstrasse à Zurich seront rincées abondamment trois fois par semaine.

Soucieux de neutraliser les mauvaises odeurs, les CFF étudient d’autres mesures pour le long terme. Mais les étapes d’analyse et de mise en œuvre prendront du temps et les CFF ne peuvent donc pas encore fournir de calendrier.

Fonctionnement du système de toilettes

Les systèmes de toilettes sont modernes et respectueux de l’environnement. Ils sont dotés d’un bioréacteur fonctionnant comme une mini-station d’épuration. Les matières solides sont séparées des liquides. Les liquides sont soumis à un traitement biologique par des bactéries. Ils sont ensuite chauffés pour être neutralisés avant d’être rejetés sur la voie. Le traitement et la vidange sont entièrement automatisés. Les matières solides sont transférées dans de grands réservoirs qui doivent être vidangés au bout de quelques semaines.

Les duplex TGL comptent aujourd’hui parmi les trains les plus fiables utilisés aux CFF

Les 62 duplex TGL commandés à Alstom ont été livrés aux CFF depuis la mi-2022. Ces trains circulent actuellement sur les lignes IC1, IC2, IC3, IC21 et IR13/IR70. Le premier duplex TGL a déjà parcouru un million de kilomètres. Après quelques difficultés initiales, les duplex TGL comptent désormais parmi les trains de la flotte de CFF Voyageurs les plus fiables et les plus efficaces sur le plan énergétique.