Navigation

Servicelinks

Top part of the Navigation

Domenica Griesser voyage à bord d’un train qui parle

Prendre le mauvais train: c’est le cauchemar de toute personne malvoyante. Pour que cela n’arrive pas, les CFF développent l’appli «CFF Inclusive». Domenica Griesser, qui est aveugle, la teste. Les personnes intéressées peuvent également l’essayer durant la semaine point fort Mobilité de demain.

Domenica Griesser utilise l’appli.
Domenica Griesser utilise l’appli.

Pour se rendre à son travail, Domenica Griesser doit faire un long chemin: elle habite à Saint-Gall et travaille à Olten. Ce chemin est difficile aussi, en tout cas plus que pour le commun des mortels. Depuis son enfance, en effet, cette femme de 59 ans est aveugle. Ce mercredi, alle a prévu de prendre l’IC 5 de 16h59 pour rentrer chez elle depuis Olten. Guidée par Qiu, son chien d’aveugle, elle se dirige vers le quai, sûre d’elle. Elle a le plan de la gare en tête. Le train arrive. Domenica Griesser monte à bord. Elle saisit son mobile et balaie son écran jusqu’à ce que la nouvelle appli «CFF Inclusive» se manifeste par le biais de la fonction voice-over de l’iPhone: «Bienvenue à bord de l’IC 5 pour Saint-Gall. Vous vous trouvez dans la voiture 14, en 1re classe. Prochain arrêt: Zurich gare centrale, 17h30.» Domenica Griesser sourit, détendue: tout va bien, elle est à bord du bon train.

L’appli «CFF Inclusive» indique les correspondances proposées au départ des différentes gares qui se trouvent sur la ligne.

Domenica Griesser et d’autres personnes malvoyantes ont reçu une version de test de l’appli «CFF Inclusive». Cette dernière est en cours de développement. Pour l’instant, elle n’existe qu’en allemand, dans une version pour iPhone. Dans sa version de test, l’appli ne fonctionne qu’à bord des ICN.

C’est Esther Buchmüller, de l’unité Développement commercial Production ferroviaire, qui s’occupe de ce nouveau produit. L’idée est de proposer aux personnes à mobilité réduite un support d’information de poche. «Les personnes qui entendent ET qui voient obtiennent toutes les informations nécessaires à leur voyage», relève Esther Buchmüller. Mais si l’un des deux sens concernés est restreint, le risque de manquer quelque chose s’accroît. «CFF Inclusive» comble cette lacune.

Sur le quai à Olten: Domenica Griesser et son chien Qiu sont prêts à monter à bord.

Pour Domenica Griesser, collaboratrice sociale chargée du conseil aux personnes aveugles et malvoyantes auprès du service Fokus-plus à Olten, cela fonctionne très bien. Certes, elle s’est demandé au début si l’appli lui servirait vraiment à quelque chose. À présent, elle ne pourrait plus s’en passer. Emprunter le mauvais train: Domenica Griesser l’a déjà vécu. Ce qui est déjà pénible pour le grand public place les aveugles dans une situation compliquée. «Si je dois descendre du train dans une gare que je ne connais pas, j’ai de la peine à m’orienter et j’ai besoin d’aide», explique Domenica Griesser. «L’appli me rassure et confirme que je suis montée dans le bon train.»

Domenica Griesser, qui teste l’appli, et Esther Buchmüller, des CFF, se réjouissent de «CFF Inclusive».

Domenica Griesser trouve l’appli tout à fait pratique. Elle peut ainsi suivre le déroulement de son parcours à bord, et consulter les départs dans les gares. L’utilisation de l’appli «Mobile CFF» est plus compliquée pour elle. Esther Buchmüller précise: «CFF Inclusive n’est pas conçue que pour la planification d’un voyage. Elle sert aussi à informer la clientèle en cours de route.» Avec l’appli, les personnes malvoyantes peuvent écouter l’information optique à la clientèle en gare et à bord des trains.

Esther Buchmüller se réjouit des retours positifs de Domenica Griesser et des autres testeurs. D’autres tests auront encore lieu jusqu’en automne. Une décision sera ensuite prise quant à la suite à donner au projet «CFF Inclusive». Domenica Griesser serait très satisfaite si cette appli restait disponible dans l’App Store après la phase de test. Une chose est certaine pour elle: «CFF Inclusive est l’une des rares applis que j’utiliserai presque tous les jours.»

Semaine point fort Mobilité de demain

Lers personnes qui souhaitent se mettre dans la peau d’une personne malvoyante et tester l’appli «CFF Inclusive» peuvent le faire pendant la semaine point fort Mobilité de demain. Du 17 au 21 juin 2019, des collaboratrices et collaborateurs donneront dans toute la Suisse un aperçu des différents projets en cours aux CFF. Outre les workshops relatifs à «CFF Inclusive», des conférences et des visites guidées sont également prévues, entre autres autour des thèmes suivants:

  • À quoi travaillons-nous aujourd’hui pour personnaliser et simplifier davantage encore les voyages de nos clientes et clients?

  • Qu’est-ce qui va changer avec les projets d’aménagement tels que Léman 2030 en Suisse romande?

  • Comment les nouvelles offres telles que Green Class CFF renforcent-elles le système ferroviaire existant?

  • Comment un produit numérique aussi populaire que Mobile CFF voit-il le jour?

    • Le programme se trouve ici.

CFF Inspire: cycle de conférences sur la transformation numérique

Les CFF doivent maîtriser leur cœur de métier: conduire leurs clients et les marchandises qui leur sont confiées à destination, de façon fiable, sûre et ponctuelle. La numérisation et l’automatisation leur donnent l’occasion de façonner la mobilité de demain. La série d’événements CFF Inspire arrive à point nommé: elle permet aux membres du personnel de partager leurs informations et leurs expériences sur les thèmes d’actualité ayant trait au virage numérique. Les dates et les thèmes à venir sont déjà planifiés:

  • 19.6 Blockchain

  • 25.6 Billetterie automatique

  • 20.8 Jumeau numérique

  • 19.9 Innovation à l’EPFL

Toutes les informations relatives à CFF Inspire, ainsi que le formulaire d’inscription, se trouve sur le site de communication prévu à cet effet.