Économie circulaire: des ressources limitées réutilisables à l’infini

Les ressources naturelles sont limitées. Dans de nombreux projets, les CFF mettent donc l’accent sur l’économie circulaire: au lieu de toujours consommer de nouvelles matières premières, on réutilise celles qui existent. Quelques exemples illustrent comment cela fonctionne.

Début d’une galerie photos

L’économie circulaire consiste à ne pas se contenter d’éliminer les anciens composants, matériaux et produits finis, mais à les retraiter et à les réutiliser. Il est ainsi possible d’éviter des déchets et de produire moins de nouveaux matériaux. Cela permet non seulement de préserver les ressources naturelles, mais aussi de réduire les émissions de CO2 et les coûts.

Les cycles fermés aux CFF

Les CFF disposent d’environ 77 millions de tonnes de matériel en circulation. Ce matériel doit être géré de manière recyclable. Cela nécessite une remise en question et le courage d’évoluer. Les exemples suivants montrent comment les CFF s’engagent en faveur de la préservation des ressources naturelles.

Magasin Resale CFF: Dans le magasin Resale CFF, il est possible d’acheter tout ce qu’un passionné des chemins de fer peut souhaiter. Des locomotives mises au rebut aux horloges de gare typiques, devenues obsolètes aux CFF. C’est ainsi qu’il arrive par exemple que des trains d’extinction et de sauvetage connaissent une seconde vie en Norvège.

Site de la Neugasse, près de la gare centrale de Zurich: sur le site de la Neugasse, près de la gare centrale de Zurich, se trouvent d’anciens dépôts de locomotives d’époques diverses. Ces vieux ateliers sont désormais obsolètes pour l’exploitation. Les éléments des édifices conservent cependant leur valeur. Ils seront minutieusement recensés et remis à neuf afin de pouvoir être réutilisés un jour pour la construction sur place d’une nouvelle école, au lieu de finir à la décharge comme tant d’autres.

Le centre d’élimination de Zurich Hardfeld: En plein centre de Zurich, l’entreprise Debag AG Zürich (rattachée au groupe Spross) exploite un centre qui permet désormais d’éliminer, en plus des gravats, le verre usagé, les vieux papiers et divers autres matériaux, que ce soit en grandes ou en petites quantités. Les marchandises sont collectées, triées, traitées puis livrées aux destinataires finaux par CFF Cargo dans des conteneurs transportés par chemin de fer.

Partenariat avec Madaster: Depuis 2019, les CFF sont partenaires stratégiques de Madaster Suisse. Madaster met en place un cadastre en ligne des matériaux pour les bâtiments et les infrastructures. Madaster instaure ainsi la transparence et soutient la compatibilité des bâtiments et des installations avec l’économie circulaire en garantissant la réutilisation et le maintien de la valeur des matériaux. Les matériaux des anciens bâtiments sont ainsi récupérés pour en créer de nouveaux.

Assainissement des voitures VU IV: À Olten, 95 voitures de type VU IV ont été remises à neuf. D’ici mai 2023, 108 autres véhicules seront modernisés au lieu d’être éliminés. Cela permet non seulement de garantir la disponibilité des véhicules, mais aussi de ménager les ressources naturelles.

Asphalte: un matériau de construction très discret: Qu’il s’agisse d’asphalte naturel ou de mélange synthétique, la production de ce matériau de construction nécessite de nombreuses ressources. Pour les quais et les bâtiments des CFF, il est littéralement fondamental. Les CFF font figure de pionniers dans le domaine du recyclage de l’asphalte. Depuis 2020, ils utilisent de l’asphalte recyclé pour 60% de la couche porteuse inférieure et 40% de la couche de surface visible des quais. Par rapport à un quai en asphalte frais, cette technique permet par exemple de réduire d’un quart l’impact environnemental.

Début d’une galerie photos

Avantages pour la clientèle

Au sein des CFF, on met de plus en plus en œuvre des idées qui non seulement tiennent compte de l’idée d’une économie circulaire, mais offrent aussi des avantages concrets pour la clientèle. Notre sélection montre que la question de la durabilité aux CFF ne se limite pas aux services de mobilité.

Fontaines à eau: elles sont parfois en métal, parfois en béton, ou encore sculptées avec art dans la pierre: les fontaines des gares CFF sont de toutes formes et couleurs. Elles te permettent de remplir ta propre bouteille, encore et encore, et de réduire ta consommation de PET.

Horloges à palettes: les tableaux à palettes été utilisés pendant des décennies avant d’être remplacés par des écrans numériques l’année dernière. Mais si tu penses que les affichages à palettes ont fini au rebut, tu te trompes: CFF Anyway les désassemble puis les remonte pour en faire une montre unique. Ainsi, un pan de l’histoire ferroviaire continue de vivre.

Bibliothèques CFF: les bibliothèques CFF des sites de Berne, Bâle, Olten, Aarau et Schaffhouse veillent à ce que les livres d’occasion ne soient pas simplement jetés, mais transmis et relus, encore et encore.

Début d’une galerie photos